Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 09:00
LUNDI SAINT

"Quand nous tombons à cause de notre faiblesse, donne-nous de reprendre vie par la passion de ton fils bien-aimé." (prière d'ouverture de la messe)

A cause de notre faiblesse
Seigneur Jésus, tu as devant toi, deux personnages bien différents. Marie, impulsive et aimante, démesurée dans ses propos comme on l'a vu à la résurrection de Lazare, sentimentale lorsque Marthe s'affaire pour la cuisine. Aujourd'hui, elle se met aux pieds de Jésus et voilà qu'elle répand une livre d'un parfum très pur et de grande valeur.
C'est trop, c'est trop n'hésite pas à dire l'homme des calculs, des roueries, des faux-fuyants. Un homme sincère pourtant puisqu'aux premiers jours il s'est donné à Jésus. Mais avec le temps, il a fait le chemin inverse de Marie. Il se replie sur lui-même et devient faible, de plus en plus faible. Il ne sait pas ce qu'est l'exubérance d'un amour qui donne.
Et moi, qui suis-je ? Aide-moi, Seigneur, à faire un bilan de ma conscience à ton égard et à l'égard de mes frères. Pas comme Judas, pour qui les pauvres sont un prétexte, mais qui est tout tissé d'argent en son coeur. Comme Marie, bien sûr, car je suis pécheur.

Reprendre vie
Judas s'enfonce vers le mensonge et la mort. Il a commencé les premiers gestes de son suicide. L'ordre, le bon ordre de l'argent le conduira à la trahison et à la haine. Comme il n'a plus d'issue pour vivre avec amour, il se donne la mort. Savait-il ce qu'est l'amour ?
Marie, elle a beaucoup aimé, dans le désordre. Elle a aimé avec des folies. Ce n'est pas la folie du pécheur qui compte à tes yeux, Seigneur, c'est l'amour. Tu es venu non pour juger mais pour sauver. Et sans amour, que peut-on sauver ? sans amour que peut-on offrir ? Tu le sais puisque tu donnes tout à ton Père, par Amour.
Je suis pécheur. Mais je t'aime, toi qui sais tout, tu sais bien que je t'aime. Tout compte fait je me sens plus près de Marie.
Repost 0
Published by mamacat - dans A méditer
commenter cet article
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 22:22
Lajémy  nous propose comme thème pour  le casse-tête de la semaine   :  LE SPORT.

D'un côté, nous avons  l'engin  sur lequel il faudrait que je  monte tous  les jours (en plus j'adore  ça; j'ai juste un  petit  souci d'organisation ...), sachant  qu'en  ce moment il  ne saurait  en être question puisque j'ai une  cruralgie (merci mme l'ostéopathe  pour vos étirements que vous "maîtrisez"  parfaitement  ...):

défi 018

De l'autre, nous  avons  le  sport,  le  seul et  l'unique, dans lequel j'excelle et visiblement je ne  suis  pas la seule   !

vie-de-pacha.jpg

A ce propos, il est fort  tard, je vais de  ce  pas rejoindre  mon  petit  ange !
Repost 0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 09:00
La Semaine sainte est, pour les chrétiens, la dernière semaine du Carême ou une semaine qui prend place entre le Carême et le Triduum pascal. Elle est en tout cas la semaine qui précède le Triduum pascal. Elle commence avec la célébration du dimanche des Rameaux et se termine après la célébration de la messe chrismale le Jeudi saint avant le soir qui est réservé à la messe de la Sainte Cène(Consulter la 3è édition du Missel Romain).
Les chrétiens orthodoxes l'appellent la Grande Semaine. Les orthodoxes de Roumanie utilisent le plus souvent l'appellation Semaine Illuminé (roumain: Săptămâna Luminată) ou Semaine des Passions (roumain: Săptămâna Patimilor).



DIMANCHE DES RAMEAUX

"Nous tenons à la main ces rameaux pour acclamer le triomphe du Christ. Pour que nous portions en lui des fruits qui te rendent gloire, donne-nous de vivre comme lui en faisant le bien." (prière de la bénédiction des rameaux)
Il y aura beaucoup de monde aujourd'hui dans nos églises. Il y aura même beaucoup de gens pour se trouver aux portes afin de vendre quelques branches de buis. Je sais bien, Seigneur, que cela déplaît à tels ou tels chrétiens quelque peu puritains ou rigoristes qui voudraient une manifestation plus dépouillée de tous ces gestes religieux.L'an dernier, j'ai questionné ces "vendeurs non officiels". L'un d'eux m'a répondu qu'ainsi il n'avait pas à mendier et que tout compte fait (et pas seulement financier), il se sentait un peu de la fête.

Ce jour-là, à Jérusalem, il y eût tout autant d'ambiguité. La foule était heureuse, chaleureuse. Elle se retournera quelques jours plus tard. Les disciples voyaient enfin l'accomplissement de ce qu'ils espéraient. Jésus va inaugurer son Royaume, leur royaume.Jésus, tu savais bien que toute cette fête se déroulait dans un malentendu. Ton royaume n'est pas de ce monde. Tu seras abandonné, sauf par ta mère, quelques femmes et saint Jean. Le centurion comme le bon larron le découvriront dans le dénuement de la croix.

Seigneur, donne-moi de t'accueillir sans ambiguïté, dans l'acceptation de ce que tu me demandes de vivre avec toi et comme toi.Il y a des jours de fête, il y a des jours de solitude. Il n'y a de définitif que l'amour. C'est vrai que le désir de l'amour, c'est la durée, parce que c'est le vrai désir de l'être. Mais le désir de l'être, c'est Dieu, quoi qu'il en coûte. Et tu me l'as dit de maintes manières : il est impossible de se tourner vers Dieu sans accueillir ce qu'il me demande, oui, quoi qu'il en coûte.
Repost 0
Published by mamacat - dans A méditer
commenter cet article
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 17:39
bjrfenetrefillette.gif

Juste un petit  mot  pour m'excuser  de vous avoir laissées en plan au milieu de  mes aventures félines.

J'ai  eu  énormément de  travail car j'avais à  coeur d'être à jour  avant de  partir en vacances  et ... MISSION  ACCOMPLIE !

Maintenant, je  subis le contre-coup; la pression retombe  et je  vais prendre du  temps à  lézarder et ne rien  faire.  Juste attendre de  sentir  à nouveau l'énergie circuler en moi  et me pousser  en avant !

Aujoud'hui il a  fait  super  beau, j'ai  pu profier  pour la 1ère fois de  l'année du jardin.
Ce  soir on va au resto puis au  cinéma.

Demain, nous irons à la  messe  des Râmeaux à Laghet  puis à la  fête  de  Cougourdons aux  arène de  Cimiez à  Nice.

Je  vous retrouverai donc Lundi pour continuer à  vous  parler  de mes  chats et vous raconter la  journée  de demain.

grosbecschats.gif

Repost 0
Published by mamacat - dans Parler d'ma Vie
commenter cet article
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 13:34
Comme promis,  aujourd'hui, je vais vous raconter  pourquoi j'ai choisi le  pseudo de Mamacat et  comment  j'en suis arrivée  à vivre au milieu d'une "meute" composée de 9 chats !

Mamacat : mon mari, en me  voyant faire avec les chats  (le pauvre  il ne  se  doutait pas  à l'époque de la  suite des événements ),  m'appelait toujours  la mère aux  chats  ou la mamma  di chat  (pronocer  tchat).

Quand j'ai  débuté mon aventure bloguesque  j'avais déjà 7 chats,  il  me fallait donc un pseudo  qui leur fasse  référence. J'ai  juste un peu  transformé le  surnom  que m'a donné  mon  mari !

Mon amour  pour  les  chats remonte à  ma petite  enfance.  Mes grands-parents maternels habitaient  dans une vieille  maison de  famille  dans le quartier  St  Roch  à Nice  juste à côté  d'une  caserne militaire. Il n'était pas  rare  que  quand  une famille était  mutée,  on  retrouve un chat abandonné  dans le  jardin. Ma grand-mère  qui  n'avait  pas beaucoup d'argent  mais un  coeur  énoooooooorme  les recueillait. Je me souviens qu'elle se privait pour pouvoir leur acheter  une  petite boîte de  lait  concentré Nestlé. Quand elle  le leur  verasit  dans une  écuelle,  c'était  une vraie  fête ! Moi je m'accroupissais  et  je  regardais  les  chats  lâper  leur  bon lait  (à l'époque on  disait  que  le  lait  était très bon pour les chats, maintenant  des  études auraient prouvé  le contraire...). 

Je me souviens de Mostelle (une chatte blance et  noire), Grisette  (faut-il que  je précise sa couleur ?!),  Roussotte (mon  1er grand  amour), Minette (elle était blanche, rousse avec  de petite tâches  noires), Chaussons Blancs (une des  filles de Roussotte;  elle était très sauvage et avait le bout des pattes  tout  blanc; je n'ai  jamais  pu la  caresser),  Riri  (le  fils de Roussotte).

Ma grand-mère avait aussi apprivoisé un rat (Grison) qui avait  élu  domicile dans  une vieille  pièce  où personne n'allait jamais, sauf  elle pour  faire la  lessive. Il lui  tenait  compagnie,  disait-elle. Elle avait  aussi comme copinette une araignée qui avait  fait  sa toile  dans  cette  même  pièce ; vous savez ces araignées  dont  le  corps  est tout  petit avec de très longues  pattes toutes fines.


Aujourd'hui, mes grands  parents et  mes petits chats sont au  Ciel, la  maison  est vendue mais je ne peux pas  m'empêcher de penser que ma Mamy  doit être fière de  moi.
Peu importe ce que certains membres de  la famille  disent,  je suis sûre que ce n'est  pas un  hasard  si j'en suis là aujourd'hui.

Ce soir, je  continuerai de vous  livrer la suite  de mes  aventures  félines  en  vous parlant  de Poussy.
Repost 0
Published by mamacat - dans Parler d'ma Vie
commenter cet article
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 23:30
Pour la  Communauté Les  Couleurs dans notre Vie, Iris nous propose comme  couleur ce  mois-ci : VERT

Le  vert est  la  couleur de la sérénité. Je trouve que ça tombe à point après mon article sur le bonheur !

Voici un petit montage que je  viens de  faire (je vous  dis pas le boulot,  car je  ne  suis pas très experte  avec  ce genre de logiciel !).


Montages1

Nous avons  de  gauche à droite et de haut en  bas  :
-  mon mari partant en  ballade pris à travers  le grillage de  notre jardin (cherchez pas à comprendre ce qui m'a pris ce  jour-là; il n'y a que moi pour avoir des idées pareilles )
- l'entrée d'un chalet pris... je ne  sais plus où !
- des plantes dans  une  rue  de  Biot
- notre vigne
- Réglisse caché dans le  lierre (ou l'art  de voir sans  être vu !)
- un  plan d'eau dans  la bananeraie  de Puerto de la  Cruz aux  Canaries où nous avons  fait notre  voyage de noces  (mon seul et unique grand voyage)
- des  jardins  au  Puy-en-Velay
- une maison à Souvigny
- un  jardin à Souvigny
- un  oratoire en Ligurie
- une maison... je ne  sais  plus  où !
- un plan d'eau à Monaco
Repost 0
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 13:02
A  partir  d'aujourd'hui, toujours  à l'occasion  de mes 1 an,  j'ai décidé de  vous raconter  pourquoi j'ai  décidé d'appeler mon blog Les P'tits Bonheurs  de  Mamacat.

Depuis, 1 an que  vous  me lisez,  vous  vous  êtes  sans  doute aperçue  que je suis  quelqu'un de sensible,  très réceptive  à ce qui m'entoure. Par  ailleurs,on ne peut  pas ouvrir  un journal,  allumer  son poste de radio ou de  télé  sans entendre au moins  une mauvais nouvelle  quand il ne  s'agit pas  de  drame  ou de catastrophe. On nous montre  très  rarement ce qu'il y  a de beau dans  le  monde.

Ayant  fait une dépression en 2003  (harcèlement  moral de la part  de  mes  patrons  + une histoire  d'amour  qui m'a pris la  tête, c'est le cas de le dire),  j'ai fait des  séances de sophrologie qui  m'ont  apporté  un bénéfice fou. Quand  j'ai arrêté,  j'avais retenu  une chose  : du beau et du bon nous entoure; à  nous  de poser nos yeux et d'ouvrir nos oreilles là  où il faut.

Quand je me suis lancée dans  cette  aventure  bloguesque, j'ai décidé de partager avec vous  que  du beau et  du bon.
(Je  fais, néanmoins, quelques exceptions  quand un événement me  touche  trop  car ça sert  aussi à  ça les  blogs : relayer et faire tourner  des  info, pétitions, etc  ...)

Ce qui me procure  le plus  de bonheur ce  sont mes  chats bien  sûr, mais  aussi une fleur qui  est en  train d'éclore,  un oiseau qui chante le matin  alors  que  j'ouvre à peine les yeux, un nuage qui a  une drôle  de forme,  etc  ... Le  fait d'habiter à la montagne est  un énorme atout  j'en conviens  mais même  en  ville  on peut trouver  des p'tits bonheurs. Si  vous  saviez  le nombre de personnes blasées  qui habitent au  village  et qui  ne prennent  même plus le  temps de contempler  ce qui nous entoure ...

Malgré  tout,  quand  on est  pris dans  le  tourbillon de la  vie (travail-maison-famille)  et  qu'en  plus des  soucis de tout ordre surgissent, ce  n'est  pas évident de positiver.

Je  vais vous livrer quelques petits trucs issus de mes  séances de sophro  que j'avais  un peu négligés et que j'ai repris depuis  peu. Résultat :  malgré mes douleurs physiques, j'arrive  à sourire et  à  être de bonne humeur; donc  ça marche  !

1/ noter sur un petit carnet  3  choses qui  nous  ont fait du bien  dans la journée et les relire le soir avant le  coucher.  On  s'endort ainsi sur  une  note  positive  et  l'esprit  apaisé.

2/ si le  soir quelque  chose nous turlupine (une course urgente à  faire, un  coup de  téléphone à donner...),  le noter sur un post-it et le laisser  en évidence  pour  qu'on le  voie le  lendemain matin.Le fait de  savoir qu'on l'a consigné par  écrit  permet à notre esprit  de  passer  à  autre  chose.

3/ le matin,  quand on  commence à émerger, juste avant de se lever  prendre quelques  minutes et sourire comme ça sans raison. Je  vous  livre  à ce propos ce merveilleux  texte de Thich Nhat Hanh.

La  pratique du sourire de Thich Nhat Hanh

J’inspire, je sais que j’inspire.
J’expire, je sais que j’expire.
J’inspire, mon inspiration devient plus profonde.
J’expire, mon expiration devient plus douce.
Inspirant, je me calme, expirant je me mets à l’aise.
Inspirant, je souris, expirant je me relâche.
Inspirant, je m’installe dans le moment présent
Expirant, je sens que c’est un merveilleux moment.

Notre respiration est un pont reliant notre corps et notre esprit. Dans notre vie quotidienne, notre corps peut être ici et notre esprit ailleurs – déconnectés. Notre corps peut être ici et notre esprit quelque part, dans le passé ou dans le futur. Cet état est appelé état de distraction.
Mais entre le corps et l’esprit il y a quelque chose et c’est la respiration. Quand vous inspirez et quand vous expirez en pleine conscience, votre corps rejoint votre esprit – seulement en quelques secondes. Quand vous inspirez et expirez en pleine conscience, votre esprit retourne à votre corps et, tout à coup, vous réalisez l’état d’unité du corps et de l’esprit, et vous devenez très présent et très vivant dans le moment présent, et vous êtes en mesure de toucher la vie profondément à ce moment.
Ce n’est pas quelque chose de très difficile. Tout le monde peut le faire. Juste une inspiration et juste une expiration, et vous êtes là, maître de vous-mêmes, et si vous continuez ainsi, la qualité de la respiration augmentera et vous apportera beaucoup de satisfaction. La qualité de votre respiration augmentera : « J’inspire, je sais que mon inspiration devient plus profonde, J’expire, je sais que mon expiration devient plus douce ». « Plus profonde – Plus douce ». « Inspir – Expir, Plus profonde – Plus douce ». La pratique de la respiration consciente devrait être maintenant plus agréable.
Après deux ou trois minutes de pratique « Plus profonde-Plus douce » vous passez à « Calme-Relâche » : « J’inspire, je me calme. J’expire, je me relâche ». Cet exercice peut être utilisé chaque fois que vous sentez qu’il n’y a pas assez de calme dans votre corps ou dans votre esprit. Restez avec cet exercice aussi longtemps que cela est nécessaire pour rétablir votre calme et votre bien-être.
Pour terminer vous passez à l’exercice quatre : « J’inspire, je souris. J’expire, je me relâche ».

« Pourquoi devrais-je sourire s’il n’y a pas de joie en moi ? »
Sourire est une pratique. Il y a des centaines de muscles sur votre visage et quand vous êtes en colère, ces trois cents muscles sont tendus. Quand vous êtes en colère, quand vous avez peur, ils sont très tendus et vous vous sentez mal. Mais si vous savez comment respirer et sourire, la tension peut s’en aller directement. C’est ce que j’appelle le yoga de la bouche. Vous ne devez pas être joyeux pour pouvoir sourire, parce que ceci est un exercice. Vous souriez, tout simplement, vous respirez et souriez. Et la tension s’en ira, vous vous sentirez mieux.
Je n’attends jamais d’être joyeux pour sourire. Je souris et la joie viendra après. Il y a des moments où la joie produit le sourire. Le sourire est la conséquence. Mais il y a des moments où vous produisez un sourire comme cause et alors la relaxation, le calme et la joie deviennent l’effet.
Il y a des moments où il fait très noir dans ma chambre, personne ne peut me voir, mais je continue à pratiquer le sourire à moi-même. Je souris à moi-même. Je veux être gentil avec moi-même. Je veux m’aimer et prendre soin de moi-même. Parce que je sais que si je ne sais pas prendre soin de moi-même, je ne saurais pas prendre soin de quelqu’un d’autre. Avoir de la compassion pour soi est très important. Prendre soin de soi est une pratique très importante. Quand vous êtes fatigués, en colère, désespérés, vous devriez savoir comment retourner à vous-mêmes et prendre soin de votre colère, de votre désespoir.

 


Voilà pour  mes  p'tits bonheurs.

Demain,  je  vous dirai  pourquoi j'ai choisi  le pseudo  de  Mamacat, comment a  démarré  cette merveilleuse  leçon de vie au  quotidien avec ma tribu, etc ...  Vous saurez tout  !




Repost 0
Published by mamacat - dans Parler d'ma Vie
commenter cet article
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 09:00
Valérie a  désigné Angéléa comme  présidente  de la  Communauté Musique  à Coeur Ouvert.

Le  thème  qu'elle  a choisi cette semaine  est  : LA  PLUS BELLE DECLARATION  D'AMOUR

Impossible de passer à côté de cette  trop belle occasion  de  rendre hommage  à  mon  chanteur  préféré, le seul,  l'unique,  l'incomparable JJG :

- tout d'abord avec cette petite  merveille  écrite et  composée pour Patrica Kaas



- et cette  autre pour Johnny Hallyday


- ensuite il  y a  eu  LA rencontre avec Céline Dion ; mais ne m'en  veuillez  pas, j'ai  préféré mettre  en ligne la version live  où JJG se réappropriait cette  chanson




- enfin, cette  déclaration pour  le moins atypique



Bien  sûr, je ne  pouvais  pas conclure  sans  mon  Johnny et Que  Je T'Aime ! Et  comme je n'arrive pas à mettre  la  main sur  une vidéo acceptable de  cette sublissime chanson de Johnny, je  vous propose sa version audio  :
Repost 0
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 00:00
Hé  oui,  aujourd'hui je souffle ma 1ère  bougie !

Pas  moi exactement, mais  Mamacat !

J'ai décidé de fêter l'événement  à ma façon  durant toute  cette semaine.

1  an !

1 an ... à me raconter,  vous  livrer mes coups de coeur,  mes  coups  de blues  aussi
1 an ... à vous lire, à faire  de  belles  rencontres  dont  certaines se sont transformées  en amitié
1 an ... de partage, de complicité
1 an ... très enrichissant pour moi sur le plan  humain car  j'ai vraiment  de la chance  : mes lectrices sont formidables !

En feuilletant les pages de ce  blog, je suis revenue  tout naturellement à  ses  débuts et j'ai envie aujourd'hui de mettre un  coup de projecteur sur 5 d'entre  vous.

5 filles  épatantes  qui sont avec  moi  depuis les  balbutiements  de  ce  blog jusqu'à aujourd'hui.
5 filles qui depuis  1 an laissent  tous  les  jours sans  exception (ou presque) un com à chacun de mes articles.
5 filles que j'aime  énormément.

- Le 23/03/2009  :  je  n'avais qu'un seul commentaire ...  signé Isa ma meilleure  amie (qui n'a  toujours pas  de  blog !). Elle  m'a  accompagnée très fidèlement dans cette aventure et je lui en suis très reconnaissante ! La plupart de ses  coms me  font  mourir de rire car elle manie l'humour  au 2nd  degré  (voire 3ème) comme personne (le seul qui pourrait se mesurer à elle  serait le Dr  House ; et encore, je ne suis pas  sûre qu'il pourrait la  battre  à ce  p'tit jeu-là)! Actuellement, elle ne pond plus de  coms régulièrement mais  elle  a énormément d'obligations professionelles et elle sait que je sais. 22 ans que nous  nous connaissons... 22 très  belles  années ...

- Le 17/04/2009  : Valy répond au com que je  me  suis décidée à déposer  sur  son blog et  vient me rendre visite. C'est elle  qui est  à l 'origine de  cette envie subite  que j'ai eue  à l'automne 2008 de faire  des petites croix. Je cherchais des fiches pratiques pour  apprendre à broder  au point de croix et  je suis tombée par  hasard  sur sur  son blog, j'ai  lu chacun  de ses articles  jusqu'à ce  qu'un  jour germe cette  idée complètement folle  :  "Et  pourquoi  pas moi ?" Ainsi est  né  mon  blog.
Pour la  petite histoire  : la 1ère grille  que  j'ai brodée s'appelait  le Chatrouille et venait de  son  blog.
Depuis, Valy  dépose régulièrement des coms  ici, nous correspondons  en dehors et elle  a aussi  réalisé la  superbe bannière que  vous pouvez  contempler à chacune de vos  visites  chez  moi.

- Le 20/05/2009  : Luna dépose son 1er  com et  depuis elle vient me  rendre visite  tous les jours sans exception.  J'ai de  suite  son aimé son humour et son incroyable culture "Harry  Potteresque".  Par  ailleurs,  chacun de ses articles  est un  ravissement  car elle brode  à une allure  folle ! Rares sont ceux où  il n'y a pas  de  nouvelles petites croix !  Mais comment fait-elle ?!  Peu importe,  pourvu  qu'on continue  à  être émerveillées  comme nous le sommes  devant ses créations.
Nous  échangeons également en dehors  de  nos blogs, ce qui me touche beaucoup car je sais  que  notre Luna est d'une nature  plutôt réservée.  Quand elle sent  une  grande  lassitude  dans mes propos  bloguesques, je trouve  toujours un p'tit  mail de  réconfort dans  ma MP et ça, croyez-moi, ça fait  un bien  fou !

- Le 23/05/2009 : Tiph  découvre  mon blog,  me laisse un com, s'abonne dans la foulée et très vite c'est comme une évidence ...  comme si  on se connaissait depuis  toujours. Le meilleur exemple que je puisse vous donner est cette  petite anecdote qui nous est arrivée  récemment :  comme ça, pour le plaisir, je  lui  ai envoyé un tout p'tit  colis avec  quelques  bricoles. Bien  évidement, je lui  envoie  un  mail pour la prévenir  et comme réponse  je  reçois  un mail où elle  me dit de  surveiller  aussi  ma BAL ... Quand j'ai  ouvert  son  paquet, il contenait des  petites  merveilles sur le même thème que celui  que je lui avais concocté ! En  vous racontant cette histoire, je  n'en reviens  toujours pas  !
Ce qui  me touche chez Tiph c'est que malgré  le fait qu'elle soit bien plus  jeune  que  moi,  elle croit dur  comme fer en  des  valeurs comme la  fidélité, l'honnêteté, la  loyauté, le  respect. Des  valeurs  trop souvent bafouées  aujourd'hui.

- Le 29/07/2009  : Minouche dépose son 1er com chez moi  où il est  question  de ... chats !  Ce n'est  que le  1er point  commun  d'une  longue  liste dont je  vous livre les  plus marquants : nous sommes nées la  même année à  quelques jours d'intervalle et  nous nous  sommes  mariées  la même  année. Ma "presque  jumelle" a  une façon inimitable d'écrire ses articles. A chaque fois,  je  sais que  je vais être écroulée de rire et, à chaque  fois, ça ne râte pas ! Nous correspondons  aussi beaucoup  et je ne  compte plus le  nombre de marques  d'affection qu'elle m 'a témoignées.

Un  énooooooooooooooorme merci  à toutes  les  5  et  aussi à :
- Pimprenelle
- Yentl
- Fanny
- Miss K

On se  connaît depuis pas très longtemps mais  je vous apprécie beaucoup et de plus en plus.

Voilà, les projecteurs vont s'éteindre.
Si  vous  voulez poursuivre  ce  moment  unique allez rendre une p'tite visite à ces  blogueuses  d'exception. 
Elles le valent vraiment.





Repost 0
Published by mamacat - dans Parler d'ma Vie
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 23:05
Vu  chez Vinvella  ce texte de Volsul qui m'a terriblement interpellée et surtout permis de déculpabiliser !
Je  vais  l'imprimer et  le  donner à ma maman...  même si  je me doute de sa  réaction !

welcome spring


Je fais le ménage de printemps !

Faites-vous comme moi ?

    assuremax


     
Souvenez-vous qu'une épaisseur de poussière protège le Bois en dessous.

Une maison devient une demeure quand vous pouvez écri
re
"je t'aime" sur les meubles !
 

 Je dépensais a
u moins 8 heures chaque fin de semaine pour m'assurer que tout était parfait -"Au cas où j'aurais une visite".
Finalement, un jour,

j'ai réalisé que personne ne venait nous voir ;
ils étaient tous partis profiter de la vie et s'amuser !
 


nature belle

 
Maintenant, quand le monde me rend visite,je n'ai pas à expliquer la "condition" de ma maison.


Ils sont plus intéressés à ce que je fais pour profiter de la vie et avoir du plaisir.
 

Si  vous ne l'avez pas encore compris, acceptez ce  conseil.

La  vie est courte. Profitez-en.


Époussetez  si vous êtes obligées... 


Mais n'est-ce pas mieux de faire une peinture ou écrire une lettre, faire un gâteau ou des biscuits et lécher la cuillère ou planter des semences ? Pesez la différence entre vos désirs et vos besoins !

 

il fait si b on

 

  Mais il ne reste plus beaucoup de temps pour "nager dans des rivières, escalader des montagnes, écouter de la musique, lire des livres, chérir les amitiés et vivre pleinement sa vie !    

Époussetez si vous êtes obligées.

    


Mais profitez du monde extérieur, le soleil dans les yeux, le vent dans les cheveux, une mince couverture de neige, une ondée rafraîchissante. 
   
Ce jour ne reviendra jamais.  
  
  
Époussetez si vous êtes obligées,
mais  souvenez vous, la vieillesse va vous rattraper  brutalement . . . 

Surtout,souvenez-vous qu'en partant - et vous devrez partir - vous allez faire encore plus de poussière . !
  
 
Partagez ce message avec toutes les merveilleuses femmes dans votre vie.

 
Ce n'est pas ce que vous accumulez, mais ce que vous éparpillez qui démontre le genre de vie que vous avez vécue.
  

   papillon.gif
   
Alors  sortez, profitez de la vie et amusez-vous   ! ! ! ! !
  


Ce message m'a été envoyé par ma copinaute TINOU66 qui n'a pas blog et je l'ai trouvé tellement juste que j'en fais profiter toute la bloggosphère !




Repost 0
Published by mamacat - dans A méditer
commenter cet article

Présentation

  • : Les P'tits Bonheurs de Mamacat
  • Les P'tits Bonheurs de Mamacat
  • : Bienvenue dans mon univers ! Je vous invite à partager mes p'tits bonheurs quotidiens : une ribambelle de petites croix de toutes les couleurs saupoudrées de boules d'amour (mes chats!) avec un zeste de fantaisie et des montagnes de bonne humeur ! Si mon blog vous plaît, n'hésitez pas à me laisser un message ! Merci !
  • Contact

Profil

  • Mamacat
  • amoureuse (de la vie en général, de mon homme et de mes chats en particulier), gourmande, curieuse, spontanée
  • amoureuse (de la vie en général, de mon homme et de mes chats en particulier), gourmande, curieuse, spontanée

Message personnel

 

"LIFE IS NOT ABOUT WAITING FOR THE STORM TO PASS ...

 

b

 

IT'S ABOUT LEARNING HOW TO DANCE IN THE RAIN !"

 

boule & bill 001

 

 


Add Snippets to your site

Recherche

Vous aimerez peut-être

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Un p'tit clic SVP !

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

Au Fil des Jours

 

 

Messages Personnels

ne-rien-voir-ne-rien-entendre-et-ne-rien-dire
« Ne rien voir de mal,
   Ne rien entendre de mal,
   Ne rien dire de mal ».
À celui qui suit cette maxime, il n'arrivera que du bien.
 
Que cette flamme brille pour tous ceux qui nous manquent ...
Pour aller dans la chapelle virtuelle de Goldie : CLIC ICI 
 
LA PENSEE DU JOUR :
 
EN CE MOMENT JE LIS :
 

Tout simplement

 

 

 

 

 

 

Boutique Partenaire