Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 15:35

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/516ShlavR0L._SL500_AA300_.jpg

 

L'histoireUn homme et une femme. Ils ne se connaissent pas mais échangent des mails. Jusqu’à devenir accros. Jusqu’à ne plus pouvoir se passer l’un de l’autre, sans se rencontrer pour autant… 

Mon avis : Ce livre ne se lit pas, il se dé-vo-re !!! Tant et si bien que je  sais déjà que je vais le  relire pour mieux le savourer cette fois-ci (il  faudra que  je  me freîne dans ma boulimie de lecture).

Comme cela est dit dans  le résumé ci-dessus, il s'agit de la correspondance par mails entre un  homme et une femme  qui  ne se connaissent pas.

La première chose qui  m'a plu dans  ce roman est que  l'auteur a su conserver un style qui n'a rien à voir avec celui employé par certains  lors de  l'échange de mails (essentiellement la nouvelle génération).

Ensuite, il soulève bien des  questions qui ne peuvent que nous atteindre nous bloggueurs, internautes, facebookiens, etc ... On s'écrit,  on  se livre, on se découvre mais cela est facilité  par  le fait qu'on ne se connait pas puisqu'on reste retranché  derrière notre écran. Qu'est-ce que tout cela deviendra-t-il si on ose une rencontre "pour de vrai" ? Le charme opèrera-t-il toujours ou bien sera-t-on face à une déception telle qu'on ne  pourra jamais s'en remettre et qu'on  choisira par la suite d'interrompre  toute relation (virtuelle ou pas) ?

- de plus, les protagonaistes étant de sexes  opposés, il y a tout  un jeu de séduction qui interfère dans cette correspondance posant l'éternelle question :  l'amitié homme/femme est-elle possible ou  pas ?

Je ne peux que vous recommandez de vous  précipiter sur  ce  livre, vous sachant que  la suite vient de sortir : (clic).

Repost 0
Published by Mamacat - dans Mes Lectures
commenter cet article
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 22:10

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51LL5DODj4L._SL500_AA300_.jpg

 

L'histoire : Du cachemire sinon rien ! Becky est enceinte et s'il est une chose qu'une fashionista de son calibre peut se jurer, c'est bien d'éviter les couches recyclées à bébé Brandon. Ce sera de la layette griffée, le top de la tétine, le nec plus ultra du pyjama branché. Sa carte bleue chauffe déjà que l'échographie n'a pas encore révélé le sexe de l'enfant ! Qu'importe. La seule et unique question importante : à combien s'élève le découvert autorisé d'un placenta ? Du shopping de haut vol mais pas seulement : Becky n'en démord pas, il lui faut Venetia Carter. L'accoucheuse des stars et – surprise ! — l'ex-girlfriend de Luke, le mari de Becky et heureux papa. La situation devient vite intenable, tant la dame est vexante, machiavélique. Bref : neuf mois d'enfer, menés tambour battant...

 

Mon avis :  C'est toujours un  plaisir de retrouver Becky Brandon dans  de nouvelles aventures. Par  contre, la nouveauté avec ce 5ème opus c'est  ce  goût doux-amer  qu'il n'y avait pas dans ces précédentes tribulations. C'est toujours  aussi rigolo car  notre héroïne  n'a pas son pareil pour se mettre  dans  des situations  impossibles, voire cocasses. Mais le personnage de Venetia Carter est tellement réaliste  qu'on sent que non seulement Sophie  Kinsella a  vraiment  dû la rencontrer  (ou tout  au moins elle s'est inspirée de  quelqu'un de  réel) mais en plus ça m'a interpelée. Serait-ce par ce que  je  suis un  brin  jalouse et que, sans  en avoir l'air, je veille sur mon  homme telle une tigresse prête à  bondir  et griffer  à la  moindre allerte ?!

Cependant, ne boudez pas votre plaisir. Si  vous voulez passer  un bon moment de détente  pendant vos vacances jetez  vous sur les aventures à  rebondissements  de la grossesse de becky et ce  d'autant plus que la suite vient de paraître  !


Repost 0
Published by Mamacat - dans Mes Lectures
commenter cet article
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 18:59

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/7/2/0/9782221107027.jpg

 

L'histoirePhilomène a dix ans quand naît le XXe siècle. Elle est fille de métayers d'un village du causse quercynois, près de Rocamadour. Un pays rude, brûlant sous les feux de l'été, crissant sous les pas de l'hiver. 

 En racontant son histoire et celle de sa famille, traversée par les guerres, illuminée par l'amour, c'est tout un monde qu'elle fait revivre dans le parfum des pierres et des genévriers. 

 

Mon avis : En choisissant de nous raconter l'histoire de la vie de Philomène, Christian Signol nous fait plonger au coeur de l' Histoire de France, une Histoire qui n'est pas si lointaine finalement.

Philomène... petit bout de femme qui pourrait être vous, moi, nos mères ou nos grands-mères. A travers une femme, l'auteur rend hommage de manière exemplaire à toutes les femmes , à leur façon de traverser les épreuves, de profiter de chaque petit moment de bonheur. Au fur et à mesure que j'avançais dans cette saga, j'ai revu mes ancêtres, ceux de mon mari (que je n'ai pourtant pas connus mais dont j'ai beaucoup entendu parler).

C'est le 1er roman de Christian Signol que je lis et certainement pas le dernier. J'aime beaucoup son style, sa façon de raconter en employant des mots simples mais qui parlent au coeur.

Comme vous pouvez vous en rendre compte, j'ai plus qu'aimé ce roman, j'en suis sortie bouleversée. Ayant vécu pas mal d'épreuves cette année, ce livre m'a beaucoup fait réfléchir à notre manière de vivre, à la société d'aujourd'hui comparé à ce que c'était il n'y a pas si longtemps de ça.

Ne serait-ce que pour ça, je vous dis un grand MERCI M. SIGNOL !

J'en profite également pour remercier mon amie Pimprenelle qui m'a fait découvrir cet auteur et son univers dont j'ai eu beaucoup de mal à m'extraire.

Repost 0
Published by Mamacat - dans Mes Lectures
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 09:04

 

mystère noel

 

 

L'histoire : 160 millions de dollars ! Un cadeau de Noël inespéré pour les employés du supermarché de Branscombe qui ont décroché le billet gagnant. De quoi bouleverser la vie de la petite ville et exciter la convoitise d'escrocs prêts à tout pour détrousser les gens trop crédules... Heureusement, en vacances dans ce coin pittoresque du New Hampshire, Alvirah Meehan et la détective Regan Reilly vont prendre l'affaire en main.

 

Mon avis : Il y a quelques années, Mary Higgins Clark eut la brillante idée de s'associer à sa fille Carol pour publier régulièrement (tous les 2 ans environ) un conte policier de Noël. Tous ces romans mettent en scène leurs 2 héroïnes fétiches : Alvirah Meehan pour Mary et Regan Reilly pour Carol.

Mary Higgins Clark s'était déjà essayé avec succès à ce genre particulier en solo avec 3 romans.

Les fans de la première heure ont peut-être été un peu déboussolés car le but principal n'est pas de maintenir un suspens haletant comme c'est le cas dans ses thrillers mais de raconter un joli conte de Noël avec une petite intrigue policière en toile de fond.

J'avoue que je suis fan car ces romans sont très sympathiques et se lisent très facilement. En plus qui dit conte, dit fin heureuse !

Le Mystère de Noël n'échappe pas à la règle.

Et j'approuve entièrement une critique qui le qualifie de délicieuse fantaisie !

A déguster de toute urgence !

Repost 0
Published by Mamacat - dans Mes Lectures
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 18:05

accro

 

L'histoire : Après une lune de miel à rallonge, Becky rentre à Londres et retrouve son train-train de citadine avec un goût amer : sa meilleure amie l'a remplacée par une fille se rapprochant plus du cheval que de l'idéal féminin, son jouet préféré – sa Carte Bleue – est bloqué, son mari est débordé. Mais le meilleur reste à venir : ses parents lui apprennent qu'elle a une soeur née des amours prénuptiales de son père ! Un nouvel horizon se dessine pour Becky : vivement la folle aventure familiale faite de séances intensives de shopping et de soirées pyjamas. Car elle n'imagine pas un seul instant que Jess soit tout sauf son double...
Loin de renoncer malgré leurs différences, Becky va prouver une fois de plus qu'elle a plus d'un tour dans ses sacs !

 

Mon avis : Après avoir lu d'un trait en 2009 les 3 premers tomes de cette série, j'ai marqué une petite pause pour lire d'autres romans. Puis, cet été, alors que je préparais mes bagages pour nos vacances de 4 jours, j'ai glissé ce livre dans mon sac (impossible pour moi de me déplacer sans un roman !). Grand bien m'en a pris ! Alors que plusieurs personnes m'avaient dit que la série commençait à s'essouffler après le 3ème livre (le mariage, donc), j'ai littéralement dé-vo-ré ce roman ! Pourtant, ce n'était pas gagné de me faire rire à cette époque ; je ne sais pas si vous vous en souvenez mais j'ai eu une méga crise de lombalgie et je n'étais pas encore partie en vacances que je n'avais qu'une hâte : rentrer à la maison ! Ce livre a non seulement réussi l'exploit de me faire rire, mais aussi de me faire passer de très bons moment car Sophie Kinsella en intégrant un nouveau personnage, Jess, relance les tribulations de Becky dont l'imagination ne connaît aucune limite ! Oui, je le dis haut et fort ce roman est dans la lignée des 3 précédents et, non, la série ne sépuise pas du tout !

 

 

samanthe bonne a rien faire

 

 

L'histoire : Pas de soirées, pas de week-ends, pas de vacances, pas d'amoureux : Samantha, la trentaine, ne vit que pour son boulot d'avocate d'affaires, et pour l'importante promotion dont elle devrait bientôt bénéficier.
Hélas ! Samantha commet une grosse boulette. En une journée, elle fait perdre à son meilleur client plus de cinquante millions de livres.
Désespérée, elle prend le premier train pour la campagne et, sur un malentendu, se fait embaucher comme gouvernante chez un couple de charmants excentriques. Four, fer à repasser, aspirateur, Samantha va découvrir un monde inconnu peuplé d'objets étranges. Et comprendre qu'on peut avoir 168 de Q.I. et ne pas savoir mettre en route une machine à laver.
Mais, surtout, Samantha va réaliser, entre deux tournées de lessive, que le bonheur est peut-être dans le pré...

 

Mon avis : trop fatiguée pour attaquer un "pavé" (du genre La Première Nuit de Marc Lévy dont j'ai pourtant adoré la première partie), j'ai décidé le mois dernier de me plonger dans les aventures de Samantha et là encore je n'ai pas été déçue. Sophie Kinsella a vraiment l'art et la manière de mettre ses héroïnes dans des situations toutes plus cocasses les unes que les autres. En plus, Samantha et moi avons quelques points en commun et certaines scènes m'ont touchée personnellement. (Bien évidemment, celles qui me connaisent bien et qui ont lu ce livre savent de quoi je parle.)

Bien sûr certains esprits très fins trouveront que, tout en restant correct, le style n'est pas très recherché mais je crois qu'il est fort heureux que des auteurs comme Sophie Kinsella existent. Parce que justement, réussir à changer les idées de ses lectrices après une journée de travail éreintante et  des soucis plein la tête relève de l'exploit. Et puis, entre nous, pour paraphraser Odette Toulemonde (héroïne d'Eric- Emmanuel Schmitt), quand je lis un livre j'aime ne pas avoir besoin de 3 dictionnaires pour comprendre ce que je lis !

 

 

Alors, ne boudez pas votre plaisir, foncez lire les aventures de ces 2 héroïnes.

 

Repost 0
Published by Mamacat - dans Mes Lectures
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 11:48

 

sens

 

Résumé : Notre monde est en quête de sens. Pour beaucoup de nos contemporains la transmission des repères devient floue. Si Dieu n'est pas le sens de leur vie, ils en restent aux plaisirs passagers et inévitablement butent un jour sur une ou des épreuves qui jalonnent toute vie. Alors vient le cortège de questions : pourquoi la souffrance ? pourquoi le mal ? pourquoi la mort ? 'Ce livre, fruit d'entretiens du Père Marie-Joseph Le Guillou op, nous donne le sens de notre vie en nous plaçant au cœur de celle de Jésus-Christ qui nous demande de la partager.

Réussir sa vie c'est vivre en Jésus-Christ car notre monde à un goût de mort ! Jésus-Christ c'est la Vie ! Vivre, c'est Jésus-Christ ! Mais quelle image donnons-nous du Christ, quelle image donnons-nous de la Croix du Christ ? Le christianisme doit être le témoignage réel, concret, tangible que l'espérance est à l'œuvre dans notre monde, que la vie divine transfigure ce pauvre monde de misère.

 

Mon avis : Ce livre est une petite étude sur la Passion de Jésus et sa Résurrection et surtout sa signification pour nous aujourd'hui. J'ai aimé la simplicité du propos qui se met à la porté de tout le monde. On peut lire ce livre sans dictionnaire ou aspiriné à porté de main (!), ce qui n'est pas souvent le cas pour ce genre d'ouvrages. Mais j'ai remarqué que les livres du Père Le Guillou sont très faciles d'accès.

J'ai aussi apprécié le fait que chaque référence biblique soit restranscrite intégralement. Il faut dire que j'ai commencé ce livre cet été (oui, je sais j'ai beaucoup de retard dans mes critiques de livres ...) et je n'amenais pas forcément ma Bible avec moi. Mais comme les citations figuraient dans leur intégralité cela m'a permis d'avancer dans ma lecture.

Enfin, j'ai particulièrement aimé cette vision de Dieu qui est un Dieu d'Amour et de Vie et non un Dieu de Peur et de Mort. Quand j'étais petite, j'entendais souvent cette réflexion : "bien fait, c'est le bon Dieu qui t'a punie !" et je me figurais que Dieu était là pour me punir et me gronder. Plus tard, j'ai rencontré un prêtre extraordianaire, le Père Louis Gibelin, qui m'a montré le véritable visage du Seigneur. Un visage qui ne me quitte plus (même quand je lui fais quelques infidélités ...).

NB : vous pouvez lire ce livre à n'importe quel moment de l'année, mais je pense quand même que l'idéal est de le lire pendant le Carême où il trouvera un écho particulier.

 

Chapitrage : Je vous propose quelques phrases qui m'ont particulièrement touchée au cours de ma lecture

 

I - L'offrande du Serviteur :

"Il faut rester éveillé à Dieu pour prier. (...) L'important est d'être avec Lui. Il nous accordera ce qui est bien pour nous."

 

II - Le procès de Jésus :

"La violence est en nous. C'est la conséquence du manque d'amour du Seigneur en nous."

"Dieu a tout pouvoir et les hommes avec leurs violences provoquent le malheur alors que Dieu est Amour et Toute-Puissance."

"Tous nos actes ont des conséquences. Un choix est à faire, faisons le avec le Seigneur."

 

III - La mort de Jésus :

Par sa mort, Jésus institue un ordre nouveau : "un ordre de réconciliation, de pardon et de grâce".

"La résurrection est la libération formidable de ce monde, la libération de ce monde de mort."

 

IV - La Résurrection du Christ : le coeur de notre espérance chrétienne

"La résurrection illumine toutes les réalités terrestres."

 

V - La vie divine plus forte que la mort :

"La foi au Christ ressuscité nous amène à vivre dans une espérance invincible."

"Dieu fait chaque jour des miracles mais avons-nous les yeux illuminés pour les discerner, pour les voir ? La Croix est le suprême miracle."

 

VI - L'illumination de la vie chrétienne :

"La vie du Christ est plus forte que la mort."

"Quelles que soient les épreuves petites ou grandes, nous devons vivre avec la certitude du triomphe."

"L'Eucharistie nous unit à la vie même du Christ."

"A chaque Eucharistie, c'est la Résurrection que l'on proclame."

"Toute notre vie chrétienne doit être une pâque incessante."

"Il faut regarder les obstacles dans l'amour du Père. Ainsi, ils deviennent très petits. Le bon moyen est de s'en remettre dans le coeur du Christ."

 

Conclusion : La résurrection est l'achèvement du dessein de Dieu

"Notre vie doit se consumer à prier pour que la bénédiction de Dieu descende sur nos frères."

"Pour que se lève en nous l'espérance de la résurrection, il faut se quitter soi-même, quitter son égoïsme, quitter ses sécurités, quitter ses soucis, quitter ses inquiétudes , quitter ses doutes. Tout quitter !"

"Il faut laisser le Seigneur agir et lui offrir toute notre vie."

"Réussir sa vie c'est vivre en Jésus-Christ."

 

 

Repost 0
Published by Mamacat - dans Mes Lectures
commenter cet article
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 14:12

une seconde chance

 

L'histoire  :  Jusqu'à présent, tout a roulé pour Zéphyrin. Le petit appartement à Montmartre avec sa mère, les copains, le lycée. Dans l'ensemble, la vie est belle et sans secousses. Jusqu'à ce que " Supertanker ", la prof d'art, organise une visite au Louvre. Zéphyrin, que les primitifs italiens ne passionnent guère, quitte le groupe, entre au hasard dans une salle et, là, sa vie bascule. Est-il possible qu'un garçon né en 1995 tombe en un dixième de seconde raide amoureux d'une fille ayant vu le jour au début du XVIIe siècle et dont le portrait se trouve devant lui? Et surtout, qu'est-ce qui explique cette blessure soudaine, ce sang qui coule à son bras ? 

 

Mon  avis :  J'ai  beaucoup aimé cette  histoire  qui n'est pas sans  rappeler  Laura  Brams  dans le fond et Monsieur Papa  dans la forme.  Ce livre se  lit facilement et j'ai eu  du mal  à le lâcher  tant  il était prenant. En prime, Patrick Cauvin nous  gratifie de  quelques passages  savoureux  qui m'ont fait mourir  de rire.  

Mon  seul regret  : avoir attendu son départ pour  le découvrir...

J'ai  découvert  cet auteur  grâce à ma cousine en automne  1985 avec Laura Brams et  depuis je suis une de  ses plus  grandes fans. Autant  dire que  son  départ m'a vraiment  attristée.

La seule chose  qui me  console est  que je sais qu'à l'heure où j'écris  ces  lignes, il doit  être en train de charmer  les anges  en leur racontant de très  belles  histoires  dont lui seul a  le secret.


Repost 0
Published by mamacat - dans Mes Lectures
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 13:30
Vu chez Fanny à qui je  pique l'idée,  car  j'aime  ce concept qui veut que l'on donne une  seconde  vie puis  une 3ème,  etc ... à  un livre.

Je  vous propose aujourd'hui : L'Homme de Chevet d'Eric Holder.

l'homme de chevet

L'histoire
" Quand il vint prendre son service, l'infirmière lui montra leur chambre. Il y avait un lit et un matelas par terre. Pour ce soir, dit-elle, je resterai avec vous. Faites bien attention à ce que je vous apprendrai. D'abord, il faudra vous débrouiller seul. Elle ajouta : j'ai compté, vous êtes la trente et unième personne que je forme. D'habitude, ce sont des étudiantes. C'est une curieuse idée, d'avoir pris un homme. "
Muriel est tétraplégique. Toute minute qui passe est pour elle une torture. Une souffrance que rien ne peut endormir sauf peut-être l'amour. N'est-ce pas là justement le miracle ? Cet homme qui la touche, la transforme. En se liant à lui, elle fuit la tyrannie du mal. En épousant ses peines, il l'arrache à son sort.
Laconique et percutant, ce roman nous renvoie à la difficulté d'exister. Solitude de l'un, blessure de l'autre. Même dans un monde désenchanté, l'être fait son chemin.

Je crois que  tout est  dit dans  ces quelques lignes. Je  ne  vais pas en rajouter davantage si ce n'est qu'il s'agit d'un  roman court (156 pages)  qui se lit facilement mais dont le  sujet est,  vous vous en  doutez, difficile. L'auteur l'a bien traité  sans en faire des  tonnes. Mais  je ne peux pas m'empêcher  de  me  demander quelle approche aurait  eu une femme face à une telle  histoire  (par  exemple Anna  Gavalda). C'est pourquoi je regrette  tant  de ne  pas avoir  vu le film  car je suis sûre que Sophie Marceau a donné beaucoup  plus d'épaisseur  au  personnage  de Muriel.


Alors qui est tenté ? La 1ère personne à me demander  ce  roman   l'aura.

Principe du bookcrossing: après la lecture du livre, venir remettre un commentaire avec une petite critique ici et faire passer à son tour le livre  via  votre  blog.... 
Repost 0
Published by mamacat - dans Mes Lectures
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 22:45
J'ai reçu  tout à l 'heure ce mail car  je suis abonnée à la news  de Guillaume  Musso.

Je  vous le fais découvrir car je  sais que parmi  vous  il y a de nombreuses fans  !

"Chers amis,

Beaucoup d'entre vous me demandent des informations sur mon nouveau roman.
C'est avec un grand plaisir que je peux aujourd'hui vous envoyer la couverture.
Mon livre est presque terminé, encore quelques corrections et il sera à vous !

Amitiés
Guillaume Musso"

gmusso fille papier

Que  le 1er Avril  me  paraît loin !
Repost 0
Published by mamacat - dans Mes Lectures
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 09:00

Parce que s'il y en a bien deux qui me suivent depuis ma petite enfance ce sont eux !

Bien avant Garfield, Gaston Lagaffe, Astérix, etc ... mes tout premiers pas en BD c'est avec eux que je les ai faits !



Je ne pouvais donc pas manquer l'occasion de vous signaler la sortie de leur nouvel opus aujourd'hui !

En plus à l'occasion de leur 50 ans (ils ne les font pas, hein ?!), aujourd'hui sort également ce livre :



Mot de l'éditeur :
"En 1959, Jean Roba crée Boule et Bill. 50 ans plus tard, les deux héros sont toujours au firmament de la bande dessinée, et continuent à faire rire petits et grands. Jean Roba, formidable raconteur d'histoires, était aussi un immense illustrateur, capable de rendre en deux coups de pinceaux toute la magie de l'enfance et de l'amitié. Plus de 100 illustrations, dont une grande partie totalement inédites, forment le coeur de ce magnifique ouvrage."

Sachant que demain je descends à Nice, à votre avis vais-je craquer ou non ?

 

Indice : Il me faudra bien un petit remontant pour me remettre de cette journée et ... 2 remontants valent mieux qu'un !!!

Repost 0
Published by mamacat - dans Mes Lectures
commenter cet article

Présentation

  • : Les P'tits Bonheurs de Mamacat
  • Les P'tits Bonheurs de Mamacat
  • : Bienvenue dans mon univers ! Je vous invite à partager mes p'tits bonheurs quotidiens : une ribambelle de petites croix de toutes les couleurs saupoudrées de boules d'amour (mes chats!) avec un zeste de fantaisie et des montagnes de bonne humeur ! Si mon blog vous plaît, n'hésitez pas à me laisser un message ! Merci !
  • Contact

Profil

  • Mamacat
  • amoureuse (de la vie en général, de mon homme et de mes chats en particulier), gourmande, curieuse, spontanée
  • amoureuse (de la vie en général, de mon homme et de mes chats en particulier), gourmande, curieuse, spontanée

Message personnel

 

"LIFE IS NOT ABOUT WAITING FOR THE STORM TO PASS ...

 

b

 

IT'S ABOUT LEARNING HOW TO DANCE IN THE RAIN !"

 

boule & bill 001

 

 


Add Snippets to your site

Recherche

Vous aimerez peut-être

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Un p'tit clic SVP !

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

Au Fil des Jours

 

 

Messages Personnels

ne-rien-voir-ne-rien-entendre-et-ne-rien-dire
« Ne rien voir de mal,
   Ne rien entendre de mal,
   Ne rien dire de mal ».
À celui qui suit cette maxime, il n'arrivera que du bien.
 
Que cette flamme brille pour tous ceux qui nous manquent ...
Pour aller dans la chapelle virtuelle de Goldie : CLIC ICI 
 
LA PENSEE DU JOUR :
 
EN CE MOMENT JE LIS :
 

Tout simplement

 

 

 

 

 

 

Boutique Partenaire