Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 18:08

Avec 1 jour de retard (oups !), je publie mon billet hebdo pour la Communauté Musique à Coeur Ouvert.

 

Et la présidente  de  cette  semaine, Cathy a choisi  ce  thème  fort sympathique.

 

Deux chansons me sont immédiatement venues en tête.

 

Tout d'abord cette merveille de Louis Armstrong. La seule et unique danse que j'aie jamais dansé avec mon Papa à l'occasion du mariage et ma cousine. Désormais, je la danse avec l'amour de ma vie tous les étés aux bals du village où elle est interprétée par un orchestre italien ... en italien ! Je n'ai malheureusement pas retrouvé cette version. Je vous livre donc l'originale :

 

Ensuite, cette chanson avec laquelle mon mari et moi avons ouvert le bal à notre mariage. Dans les bals du village, elle est très souvent jouée et dimanche dernier, comme mon mari était en pleine discussion et qu'il a tardé à venir je me suis entendue lui  dire que s'il ne m'avait pas invitée à danser sur cette chanson, j'aurais demandé le divorce ! C'est NOTRE chanson; l'INCONTOURNABLE, celle sur laquelle je serais capable de danser, malgré lombalgie, cruralgie et autres  algies !
Repost 0
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 19:46

sarah kay

 

Météo de la semaine : Le  rythme semble s'être un peu calmé  ...  juste  un peu  !

 

Paysage  autour de  la maison :  Beaucoup de verdure suite aux orages quotidiens.


Je pense : au  moment où je tapote  mon article à  pas  grand-chose.   


Je suis pleine de gratitude envers :

- mon mari encore et  toujours !

- ma belle-famille avec qui j'ai partagé une merveilleuse journée  hier

 

Je vais faire : terminer cet article, puis  cuire 2  oeufs durs  que  je mettrai  dans une salade et  manger devant  Joséphine.

J'entends :   le  tic-tac de la pendule qui  bizarrement ne  me  fait aucun  effet !


Je porte : mon jeans bleu,  un haut dans les tons de rose et  vert pastel.

 

J'espère : que nous  allons  bientôt passer  en horaire d'été  (sortie à 17h le soir  au lieu de  18h30).

 

Une chose que j'aime faire : m'enfermer  dans une salle obscure et m'évader pendant 2 heures. 

 

Cette semaine, j'ai vu  au cinéma : La  Tête  en  Friche  de Jean  Becker.

L'histoire  : Germain, 45 ans, quasi analphabète, vit sa petite vie tranquille entre ses potes de bistrot, sa copine Annette, le parc où il va compter les pigeons et le jardin potager qu'il a planté derrière sa caravane, elle-même installée au fond du jardin de sa mère, avec laquelle les rapports sont très conflictuels. Il n'a pas connu son père, sa mère s'est retrouvée enceinte de lui sans l'avoir voulu, et le lui a bien fait sentir depuis qu'il est petit, à l'école primaire son instituteur l'a vite pris en grippe, il n'a jamais été cultivé, il est resté " en friche ".
Un jour, au parc, il fait la connaissance de Margueritte, une très vieille dame, ancienne chercheuse en agronomie, qui a voyagé dans le monde entier et qui a passé sa vie à lire.
Elle vit seule, à présent, en maison de retraite. Et elle aussi, elle compte les pigeons.
Entre Germain et Margueritte va naître une vraie tendresse, une histoire d'amour " petit-filial ", et un véritable échange...

Mon avis  : ce film est  une  véritable  bouffée  d'air  frais et pur,  dans la veine que  Les Enfants du Marais du même metteur en scène ... A  ne râter sous  aucun  prétexte  !

 

 

 

 

Cette semaine, j'ai aimé :

- participer à la fête de notre  hameau  hier, même  si un concert de musique  classique a cassé  le  rythme  en  milieu d'après-midi... Heureusement, les  musiciens  italiens  sont  arrivés vers 17  heures et  malgré mon dos  j'ai  quand même réussi à danser  un peu, j'ai chanté,  bref  j'ai fait la fête avec  ma belle-famille  et des amis ; une  très  belle journée !

-  constater que ma Maman  me faisait  moins de reflexions ; pourvu  que ça dure  !

- découvrir que pour  une  fois,  il y  a  plein  de  bons films qui vont  sortir au  cinéma durant  l'été !

 

Cette semaine, je n'ai pas aimé :

-  mais alors pas aimé  du tout que mon chariot chargé à  bloc de  commissions lâche  d'un coup dans l'escalator  d'Auchan et me  tombe dessus;  si la  personne  derrière  moi ne  m'avait  pas  aidée  à le  retenir  jusqu'à l'arrivée, je ne sais  pas comment j'aurais  fait  ...  Toujours est-il  que j'ai très mal au  poignet  droit. Si  dans  une  semaine, j'ai toujours aussi mal, j'irai  revoir mon  rhumato  ...

 

Cette semaine, j'ai vu : L'Invité hier  soir ;  une  bonne comédie sans prise  de tête  idéale  après une  journée de  fête !

 


Repost 0
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 08:30

 

L'homme voudrait être poisson et oiseau,
Le serpent voudrait avoir des ailes,
Le chien est un lion désorienté,
L'ingénieur veut être poète,
La mouche étudie pour devenir hirondelle,
Le poète essaie d'imiter la mouche,
Mais le chat,
Ne veut être que le chat,
Et chaque chat est chat,
De la tête à la queue.
(Pablo Neruda)

 

 

fanny 001

 

Carte  envoyée  par Fanny

Inutile de  vous dire que  j'ai adopté ce  petit chaton illico !

Repost 0
Published by mamacat - dans Ecris-Moi
commenter cet article
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 09:00

Comme je vous l'ai dit la semaine dernière, je suis allée au festival du Livre de Nice.

 

Personnellement, j'ai trouvé que le cru 2010 était assez show-biz.

 

Pour commencer, j'ai été très déçue quand j'ai appris que les grands habitués que sont Guillaume Musso et Marc Lévy ne figuraient pas au programme. Une semaine avant, j'ai vu qu'Eric-Emmanuel Schmitt était annoncé. Je ne vous raconte pas la joie immense que j'ai ressentie ! Joie qui fut de courte durée car en fait il n'est venu que le vendredi après-midi (le festival s'étale sur 3 jours du vendredi au dimanche).

 

Du coup, mon mari et moi sommes allés faire un petit tour le samedi matin (d'habitude j'y vais toujours l'après-midi pour prendre mon temps). Et cette année, à défaut de nombreuses dédicaces, j'ai ramené des photos que je vous montre immédiatement.

 

La vedette ce matin-là était incontestablement Charles Aznavour (les photos ci-dessous n'ont pas été faciles à réaliser car il a fallu que je m'incruste entre 2 gardes du corps) :

 

festival livre nice 2010 002

 

festival livre nice 2010 003

 

festival livre nice 2010 013

 

Julie Pietri, icône des années 80 (Eve lève-toi et danse avec la nuit ...) très souriante et avenante :

 

festival livre nice 2010 007

 

Maître Collard, avocat très médiatisé, en pleine discussion :

 

festival livre nice 2010 011

 

Enfin, au détour d'un stand, je découvre Catherine Hermary-Vieille  dont j'avais lu à l'époque Le Jardin des Henderson. Malgré son importante bibliographie, il s'agit de quelqu'un de très discret et modeste. Je lui ai acheté et me suis fait dédicacer Le Gardien du Phare. Sur cette photo, on aperçoit à ses côtés Mischa Aznavour (le fils de ...) en train d'esquisser un croquis.

 

festival livre nice 2010 012

 

Mais ma véritable rencontre cette année aura été avec le psychosociochologue et écrivain Jacques Salomé

dont je vous propose de découvrir le portrait ici. Quand je suis arrivée sur son stand (le dernier ; j'avoue que je commençais à désespérer !!!), il proposait un livre diférent à chaque personne présente en lui indiquant telle ou telle page à lire. C'est comme ça que mon mari s'est retrouvé avec Le Manuel de Survie dans le Monde du Travail entre les mains que je lis actuellement ! Contrairement aux autres auteurs, c'est lui qui va à la rencontre de son public. Il interpelle toute personne s'arrêtant devant son stand, commence par échanger quelques mots avec les uns les autres et engage une vraie discussion. Un très très grand moment !

 

festival livre nice 2010 008

 

festival livre nice 2010 009

 

Ainsi s'achève mon petit reportage. Malgré l'énorme déception liée à l'absence des 3 auteurs cités au début de cet article, j'ai passé un très bon moment.

Repost 0
Published by mamacat - dans Parler d'ma Vie
commenter cet article
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 09:00

C'est  le thème choisie par  notre  présidente de  cette semaine Véro pour la Communauté Musique  à  coeur ouvert.

 

Sans  hésiter, Mille colombes  de Mireille  Mathieu.  A  l'époque, les copines  trouvaient  ça ringard +++.  Pourtant  elle est belle cette  chanson, non  ?!

 

Repost 0
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 18:10

Comme mes petites croix sont très rares, je vous montre avec grand plaisir un des rares ouvrages que j'ai réalisé (et fini !) depuis le début de cette année.

 

Je l'ai offert à Minouche pour son anniversaire et apparemment cela lui a fait plaisir. Le plaisir fut donc double car cette broderie fut un vrai bonheur.

 

 

minouche

 

Il s'agit d'un chat réalisé à partir d'un modèle de MTSA   (mon tout 1er !) avec une citation extraite d'une création de Rovaris.

Repost 0
Published by mamacat - dans Petites Croix
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 13:30

Connaissez-vous La Valette/Var ?

 

Il s'agit d'une commune située, comme son nom l'indique, dans le département du Var non loin de Toulon.

 

L'association Vallis Creativa organise les 24, 25 et 26 Septembre prochain un Week-end très créatif à la Salle Couros : 3 jours d'ateliers avec 12 créatrices.

 

Vous trouverez tous les renseignements ici

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by mamacat - dans Petites Croix
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 09:00

Mes problèmes de téléchargement de photos sur OB étant enfin résolus, je vais pouvoir vous montrer les merveilles que ma BAL contenait, arrivées tout droit de chez Luna.

 

Tout d'abord une broderie maison qui m'a d'autant plus touchée que dessus figurent les prénoms de mes z'amours :

 

luna 002

 

Ensuite, quelques accessoires de broderie (une échevette avec ma couleur préférée, des épingles pour pinkeeps et une paire de ciseaux)

 

luna 001

 

Je ne peux pas résister à l'envie de vous montrer mes ciseaux de plus près :

 

luna 003

 

 Ne sont-ils pas beaux ? Depuis le temps que j'en cherchais une paire ! Mais j'en voulais une pour laquelle j'aurais un véritable coup de coeur et voilà que Luna la magicienne m'offre la paire que n'osais même pas imaginer tellement elle est au-délà de mes rêves les plus fous !

 

Ensuite, j'ai découvert un coupon de tissu avec 2 chats (bizarre, non ?!). Ce chat me fait étrangement penser à Minette la dernière chatte que nous avons eue chez ma grand-mère à St Roch mais aussi à notre Goldie.

 

luna 004

 

Voici le 2ème motif du coupon :

 

luna 005

 

Juste en-dessous étaient cachées des grilles aux motifs félins (!) :

 

luna 006

 

Ainsi qu'un roman, de quoi assouvir ma passion du scrap et un adorable crayon (je soupçonne ma fée d'avoir retenu que je lisais toujours avec un crayon à la main pour souligner mes passages préférés et noter le numéro de page en tête du livre) :

 

luna 007

 

Il y avait aussi un paquet de thé au chocolat que je n'ai pas pu prendre en photo car il est déjà rangé dans une boîte.

Cela faisait longtemps que je rêvais de tester ce genre de thé sans oser franchir le pas. Mon verdict est sans appel : EXCELLENT  ! En buvant ce délicieux breuvage, j'ai retrouvé toute la finesse liée au thé avec un arrière-goût de chocolat très très agréable. De plus, ce thé est aussi bon chaud que froid !

 

Je vous laisse imaginer dans quel état je pouvais être quand j'ai ouvert ce paquet et que j'ai découvert toutes ces merveilles.

 

Un seul mot me vient : MERCI, MERCI DU FOND DU COEUR MA CHERE LUNA

Repost 0
Published by mamacat - dans Cadeaux
commenter cet article
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 14:00

THE STORY BEHIND THE  LEGEND

THE HERO BEHIND THE  OUTLAW

 

robin 2

 

Robin des Bois est un héros du  moyen-âge anglais. Selon la légende, telle qu'elle est répandue aujourd’hui, Robin des Bois était un brigand au grand cœur qui vivait caché dans la forêt de Sherwood et de Barnsdale.

 

Habile braconnier, mais aussi défenseur des pauvres et des opprimés, il détroussait les riches. Avec ses nombreux compagnons, il redistribuait ensuite le butin aux pauvres.

 

RISE AND  RISE  AGAIN

UNTIL  LAMBS BECOME LIONS

 

robin 1

 

Le film de Ridley  Scott se  situe  à l’aube du treizième siècle  où Robin Longstride, humble archer au service de la Couronne d’Angleterre, assiste en Normandie à la mort de son monarque, Richard Coeur de Lion, tout juste rentré de la Troisième Croisade et venu défendre son royaume contre les Français.
De retour en Angleterre et alors que le prince Jean, frère cadet de Richard et aussi inepte à gouverner qu’obnubilé par son enrichissement personnel, prend possession du trône, Robin se rend à Nottingham où il découvre l’étendue de la corruption qui ronge son pays.

 

INTERVIEW

LE FIGARO. - Votre Robin des bois n'a pas grand-chose du tireur à l'arc que le cinéma a popularisé?

Ridley SCOTT. - Mon but était de ne pas recycler les ingrédients connus en les assaisonnant à une nouvelle sauce tout en veillant à prendre en considération l'idée que le public s'est forgée. Difficile par conséquent de faire abstraction d'une imagerie folklorique. Je pense notamment à la fameuse scène du combat de Petit Jean sur son tronc d'arbre. Quant à Marianne, il aurait été convenu et barbant d'en faire une fois de plus une damoiselle en détresse attendant passivement d'être secourue. Cela ne m'intéressait pas. Mon idée était de montrer comment cet homme était devenu Robin des bois. C'est pourquoi le film se termine avec ces mots: «Ainsi commence la légende.» Pour résumer, je voulais à la fois adhérer au mythe et prendre le spectateur au dépourvu! En injectant humour, romance, action et un peu de violence!

À votre avis Robin des bois a-t-il vraiment existé?

Un homme ayant certaines similarités a sans doute vécu, mais avant le règne de Jean sans Terre au début du XIIIe siècle. On trouve trace en effet dans certains écrits antérieurs d'un redoutable bandit surnommé Robin le Décapiteur et d'un autre personnage à la sinistre réputation, surnommé The Green Man…

 

Ridley Scott sur le tournage de son Robin des bois. (crédits: Greg Williams/Universal Pictures
Ridley Scott sur le tournage de son Robin des bois. (crédits: Greg Williams/Universal Pictures

 

Votre film est ancré dans un contexte historique plus authentique…

J'ai choisi une période charnière. À la mort de Richard Cœur de Lion, peu après son retour de croisade, son successeur Jean sans Terre hérite d'un royaume en faillite où règne la famine. Il augmente les impôts, se met le peuple à dos, alors que la couronne impose des restrictions drastiques sur le droit de chasse ou de ramasser du bois de chauffage… Quel meilleur moment pour introduire Robin des bois, le voir prendre en main sa destinée et se ranger aux côtés des opprimés…

 

Depuis Gladiator, vous avez tourné cinq films en dix ans avec Russell Crowe. Comment décririez-vous votre relation?

Elle repose sur un respect et une admiration réciproques. Ce qui ne veut pas dire que nous sommes toujours d'accord. Avec le temps, nous sommes devenus potes. Le plaisir de travailler ensemble semble augmenter à chaque nouveau projet. Autre facteur important: nous partageons une tolérance minime pour les imbéciles et les questions idiotes au risque de passer pour bougons et irritables!

Qu'est-ce qui distingue Russell Crowe des autres stars?

Russell est unique, par son physique, son talent, son éthique et travail d'acteur, son refus du compromis. C'est un coriace doté d'une grande intelligence, mélange peu commun. Il me fait penser à des pointures hors normes telles que Spencer Tracy ou George C. Scott… !

Comment avez-vous tourné le spectaculaire débarquement qui illustre bien votre style?

J'ai été inspiré par celui de G uillaume le Conquérant en 1066 et cette séquence a été un sacré défi logistique. La mer n'est jamais à la même position à cause des marées. Un vrai casse-tête pour les raccords! Trois cent cinquante navires étaient nécessaires, mais je n'en avais que huit. Le reste a été ajouté en images de synthèse au montage. Croyez-moi, il n'est pas facile de chorégraphier huit cents figurants et plus de deux cents chevaux. Pour gagner du temps, j'avais dessiné moi-même les story-boards. Je suis producteur. Je connais mon boulot. Je ne dépasse jamais mon budget. J'ai tourné cette séquence en neuf jours. Il en aurait sans doute fallu trente à quelqu'un de moins expérimenté!

 

Robin DES Bois vu par Russell Crowe

Russel Crowe dans le rôle-titre. (crédits: Brown/Universal Pictures)
Russel Crowe dans le rôle-titre. (crédits: Brown/Universal Pictures)

«Comme tout le monde, explique Russell Crowe, j'avais en tête l'image du Robin des bois justicier qui détroussait les riches pour donner aux pauvres. Gamin, j'avais vu les versions avec Douglas Fairbanks et Errol Flynn. Pas question pour moi de mettre les mains sur les hanches et pousser un rire tonitruant! Notre ambition commune avec Ridley était de repartir à zéro, capturer l'essence de cet homme et de recalibrer le mythe. Forcément, j'ai dû apprendre à tirer à l'arc, ce qui n'est pas évident mais j'y ai pris un plaisir inattendu. Surtout le moment entre le départ de la flèche et ce vol parabolique avant qu'elle atteigne sa cible. Ou non.

Tourner avec Ridley est à chaque fois une expérience stimulante et exténuante sur le plan physique. Je ne dis pas ça pour me plaindre car c'est aussi l'immense privilège de pouvoir s'immerger dans une ambiance unique. J'estime qu'on se plaît à propager une image de moi inexacte. Le sarcasme et l'humour pince-sans-rire passent mal de la parole à l'écrit. Noir sur blanc, mes propos peuvent sembler agressifs, proférés par un type hargneux que je ne suis pas.»

 

Cate Blanchett, Marianne de grand chemin

Cate Blanchett et Russel Crowe
Cate Blanchett et Russel Crowe

Cate Blanchett a quelque chose d'une merveilleuse Fregoli. Elle est capable de se métamorphoser en Bob Dylan maigrichon et teigneux (dans I'm not There), d'incarner une vamp hollywoodienne (Katharine Hepburn dans The Aviator), le grand amour d'un vieillard qui rajeunit (L'Étrange Histoire de Benjamin Button), une héroïne d'heroic fantasy (la reine des elfes dans Le Seigneur des anneaux) et même la méchante espionne russe dans le quatrième Indiana Jones… Bref, Cate Blanchett sait tout faire, y compris se glisser dans la peau de lady Marianne, celle qui va faire chavirer le cœur de Robin des bois, dans le nouveau film de Ridley Scott. « Cette histoire n'a cessé d'être réinventée au fil du temps, explique-t-elle. À toute époque surgissent de nouvelles versions reflétant l'état de la société et ses problèmes à l'instant T. Robin des bois est donc une fable intemporelle et changeante. » L'intrigue de cette nouvelle version se situe au XIIIe siècle. Une femme noble sans enfant perdait ses terres à la mort de son mari. La relation entre Robin et Marianne n'a rien du coup de foudre : au début, elle résulte d'un arrangement mutuel. On est loin de la charmante ingénue Olivia de Havilland face à ­l'espiègle Errol Flynn dans le cru sautillant de 1938, ou d'Audrey Hepburn campant une ­Marianne vieillissante - devenue nonne - dans La Rose et la Flèche, avec Sean Connery. Le personnage composé par Cate Blanchett est une maîtresse femme, au caractère bien trempé, qui sait se défendre et même tirer des flèches sur les pillards. « Je me souviens de ma toute première nuit sur le tournage, lorsque je me suis retrouvée en train de décocher des volées de flèches embrasées, confie-t-elle. C'était assez dément ! »

 

 

robin&marianne

 

Repost 0
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 08:30

sarah kay

 

Météo de la semaine : Toujours  une tornade infernale  sur  ma  petite  vie et de très gros  nuages samedi matin ...

 

Paysage  autour de  la maison :  malgré des températures qui  sont  loin  d'être chaudes,  notre jardin a revêtu ses couleurs d'été.


Je pense : à  pas  grand-chose.  Je suis un peu  sonnée par ce week-end qui  fut très  très  riche  ! 


Je suis pleine de gratitude envers :

- mon mari pour  son soutien

- nos  amis  avec qui nous avons partagé 2  soirées mémorables  vendredi et samedi soir

-  le cinéma qui  encore  une fois m'a  permis  de  m'évader loin,  très loin ...

 

Je vais faire : me  préparer,  deux  petites  courses  au  village puis  aller travailler.

J'entends :   le  tic-tac de la pendule qui  m'énerve !


Je porte : mon jeans bleu,  un haut bleu avec  des fleurs  cousues dessus.

 

J'espère : que ma  Maman va se calmer.

 

Une chose que j'aime faire : en ce moment, récupérer de mes  folles  soirées en dormant  beaucoup  ;  je n'ai plus 20 ans !!! 

 

Cette semaine, j'ai REvu  au cinéma : Robin  des Bois  de Ridley Scott.

 

Cette semaine, j'ai aimé :

- partager  un bon repas avec nos  amis vendredi  soir

- revoir  Robin des Bois  au cinéma  du  village

- aller  au  concert  que ma copine a  organisé  envers et  contre tout  dans son  salon  de  thé;  le  groupe était  génial et  on  s'est super  bien amusé

-  découvrir  le  programme du cinéma  pour les  5 semaines à  venir :  que du bon,  du très bon même !

 

Cette semaine, je n'ai pas aimé :

-  constater une fois de plus que  ma  Maman cutive  toujours le  côté  négatif  des choses  et  ne  voit que ce  qu'elle a envie  de voir.  Moi  qui  étais  si  contente à l'idée  que mes parents  montent pour l'été... J'en ai marre de ces prises de bec constantes.  Je n'ai  vraiment pas besoin de  ça  en ce  moment.  La moindre  contrariété a  de  terribles  répercussions  sur moi  car  j'accumule beaucoup  de tension nerveuse  (boulot, certains  de mes  chats qui sont  malades, etc  ...).

- apprendre  que la  Mairie organise  un  concert  de  musique  classique  le jour  de  la  fête  patronale  de notre hameau. Et les musiciens  italiens  ? et  le  bal ?  Encore une  prise de  tête  en  vue avec M. le  Maire qui  va s'en  tirer avec  une pirouette comme d'hab'...

 

Cette semaine, j'ai vu :

- les deux  derniers épisodes de la dernière saison de Sex and The City. Les  filles me  manquent déjà  !  J'ai réservé le  film à la  médiathèque  (en  attendant de  voir  le 2ème au cinéma) mais  il est dans  une autre médiathèque du département. Il  va falloir  patienter  ...

 


 


Repost 0

Présentation

  • : Les P'tits Bonheurs de Mamacat
  • Les P'tits Bonheurs de Mamacat
  • : Bienvenue dans mon univers ! Je vous invite à partager mes p'tits bonheurs quotidiens : une ribambelle de petites croix de toutes les couleurs saupoudrées de boules d'amour (mes chats!) avec un zeste de fantaisie et des montagnes de bonne humeur ! Si mon blog vous plaît, n'hésitez pas à me laisser un message ! Merci !
  • Contact

Profil

  • Mamacat
  • amoureuse (de la vie en général, de mon homme et de mes chats en particulier), gourmande, curieuse, spontanée
  • amoureuse (de la vie en général, de mon homme et de mes chats en particulier), gourmande, curieuse, spontanée

Message personnel

 

"LIFE IS NOT ABOUT WAITING FOR THE STORM TO PASS ...

 

b

 

IT'S ABOUT LEARNING HOW TO DANCE IN THE RAIN !"

 

boule & bill 001

 

 


Add Snippets to your site

Recherche

Vous aimerez peut-être

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Un p'tit clic SVP !

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

Au Fil des Jours

 

 

Messages Personnels

ne-rien-voir-ne-rien-entendre-et-ne-rien-dire
« Ne rien voir de mal,
   Ne rien entendre de mal,
   Ne rien dire de mal ».
À celui qui suit cette maxime, il n'arrivera que du bien.
 
Que cette flamme brille pour tous ceux qui nous manquent ...
Pour aller dans la chapelle virtuelle de Goldie : CLIC ICI 
 
LA PENSEE DU JOUR :
 
EN CE MOMENT JE LIS :
 

Tout simplement

 

 

 

 

 

 

Boutique Partenaire