Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 18:42

 

 

Résumé de l'éditeur :

« Johnny Hallyday existe dans nos vies, dans nos imaginaires, dans notre patrimoine depuis plus d’un demi-siècle. Il agace, il passionne, il divise, il galvanise, jamais il ne laisse indifférent. Il est notre seule star. Sagan, Duras, Labro, Rondeau se sont penchés sur Johnny Hallyday. Les mythes vivants sont rares et les écrivains sont des vampires. Quand l’idée de ce livre nous est venue, j’ai su que c’était important pour moi. Mes névroses de femme et d’auteur sont réunies en ce seul homme. La dualité, l’immortalité, la vie, le temps qui passe, le talent, les passions, les blessures. Le livre sera écrit à la première personne parce que, dans ce livre, c’est ma façon de raconter qui compte, pas moi. Je prends un plaisir fou à me glisser dans sa peau, à emprunter sa voix, à chercher le bon ton. Nous avons déjà passé des semaines ensemble, et ça durera plus d’une année. Nous avons partagé et partagerons des moments d’intimité, le trac avant la scène, des dîners, des souvenirs. Il parle avec plaisir. On se tait aussi. Je ne le bouscule jamais. Il me dit ce qu’il veut bien m’avouer et Johnny est à un moment de sa vie où il a beaucoup à dire. » Amanda Sthers Après bien des blessures et des combats, Johnny a décidé, à 69 ans, de tout dire et de se livrer sans fard, mais à une seule personne : Amanda Sthers.
 
Mon avis : Dire que j'ai failli ne jamais lire ce livre en entier ! Je vous explique : dès que j'ai entendu parler de celui-ci, je me suis empressée de le commander et je l'ai commencé très peu de temps après dans la salle d'attente d'un cabinet de radiologie. Ma Maman qui m'accompagnait était très intriguée et je lui ai prêté le livre alors que j'en avais lu le tiers à peine ! Quand elle me l'a rendu, je lisais autre chose, je l'ai mis de côté et ... oublié ! Ce n'est qu'en voyant Amanda Sthers aux côtés de Laeticia Hallyday au concert des 70 ans de Johnny que je me suis souvenue que je n'avais jamais fini ce livre (je me demande si Alzheimer ne me guette pas !).
 
Je l'ai repris malgré que j'ai entamé un autre roman mais cette fois-ci il était hors de question de le lâcher ! De toutes façons, je n'aurais pas pu car il est trop prenant !
 
Pour la première fois, Johnny qui est un chanteur surexposé (et c'est peu de le dire !) se confie sans détour et nous livre SA vérité. Nous assistons ainsi au film de sa vie mais sous SON regard avec SES ressentis. Je me souviens qu'il y a un an, lors de la sortie du livre, des soi-disants journalistes en avaient extrait quelques phrases (notamment sur ses enfants et Adeline) qui hors de leur contexte perdaient tout leur sens. On a voulu faire de ce livre un règlement de compte ce qui n'est absolument pas le cas.
 
Personnellement, j'ai vécu les moments passés au fil des pages comme un rendez-vous avec un ami qui se confie avec sincérité.
Je connaissais la plupart des anecdotes évoquées mais j'en ai apprises certaines, notamment en ce qui concerne sa jeunesse, son adolescence et ses débuts. J'ai rigolé de temps en temps, souri souvent, été émue aux larmes par l'intervention de Laeticia concernant le coma artificiel de son mari, et j'ai carrément pleuré sur les dernières lignes.
 
Si vous n'aimez pas Johnny (il paraît qu'il y a des personnes qui ne l'aiment pas !), ce livre n'est pas pour vous.
 
Si d'une manière ou d'une autre l'homme et/ou l'artiste vous touche(nt), foncez vous le procurer (si ce n'est déjà fait !) car vous passerez d'excellents moment en sa compagnie.
 
 
♥ Rien n'a remplacé le rock. Rien ne remplace rien. C'était une musique de détresse, de révolte. Le blues est une musique de douleur.
 
J'ai toujours eu conscience de la fragilité des choses, je sais qu'il faut profiter des moments. Tout passe. Je fais un bras de fer avec la mort et, pour l'instant, je ne plie pas. Je danse, je chante, je survis à tout.
 
 Elle a des mains extraordinaires, fémines, fines. Ses mains me racontaient la vie que je voulais avoir, la façon dont je voulais être caressée. (A propos de Laeticia que Johnny vient de rencontrer).
 
Je dis souvent que l'amour c'est de savoir partager une salle de bains. Les gens pensent qu'une fois qu'on est mariés, c'est acquis, mais c'est justement le jour où il faut commencer les vrais efforts. Je traite toujours ma femme comme si je l'avais rencontrée la semaine dernière.
 
 
 
 
 
Repost 0
Published by Mamacat - dans Mes Lectures
commenter cet article
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 12:50

 

Tendance de la semaine : y'a eu des hauts, y'a eu des bas. 

   

 Paysage autour de la maison : c'est la période que j'aime le moins dans l'année : il n'y a plus de neige, mais pas encore d'herbe, ni de fleurettes ; bref, je trouve notre jardin bien tristounet en ce moment. 

 

Je pense : à la merveilleuse balladequ'on a faite hier à Jausiers via le Col de l'Arche. 

      

Je suis pleine de gratitude envers :  

- mon mari pour ce très beau week-end 

- Minouche pour ses mails et sa présence malgré la distance

- Marilyn pour tous ses p'tits messages et son coup de téléphone d'hier soir 

       

Cette semaine, j'ai aimé :  

- aller au cinéma voir La Belle et La Bête puis rendre visite à ma tante qui ne va pas très bien mais qui (comme toujours) a tenu à nous recevoir sans rien laisser paraître

 - recevoir les places pour le concert de Zaz à Antibes en Mai prochain (je n'arrive toujours pas à croire que je vais aller la voir en concert ; je suis trop trop contente !)

 - la merveilleuse ballade qu'on a faite hier   

- recevoir de la part d'un client trois petites orchidées en remerciement (j'ai d'autant plus été touchée que j'estime n'avoir fait que mon travail, mais en même temps ça fait plaisir de voir qu'il existe encore quelques personnes reconnaissantes) 

 

Cette semaine, j'ai pas aimé :

- voir ma belle-mère régresser encore (langage très confus, vocabulaire très pauvre, crises de larmes inexpliquée, etc ...) ; son médecin était en vacances et ne rentrera que demain mais elle m'a promis de s'en occuper en priorité (peut-être y aura-t-il une nouvelle hospitalisation à Nice)

- voir Juju aller de nouveau moins bien après 3 jours de mieux ; j'avoue que j'hésite à la ramener chez le véto car il m'a dit qu'il ferait une autre injection de cortisone et je ne pense pas que ce soit la bonne solution ; je vais attendre un petit peu ...

- que Blondie ait à son tour le coryza ! 

 - constater que le dernier sac de croquettes de mes titou est arrivé tout droit d'Espagne avec une fature écrite intégralement en espagnol ! j'estime que la moindre des choses est de prévenir le client au moment de la commande, non ?! bien évidemment, j'ai manifesté mon mécontentement pas mail. 

- que la procédure d'échange du cadeau de st valentin de mon mari traîne ; j'ai enfin récupéré l'étiquette de retour (après 3 cops de tél et plusieurs mails !) ; maintenant, il faut que je trouve un créneau pour aller à la poste ...

        

Cette semaine, j'ai vu à la télé/DVD : 

Joséphine Ange gardien

 Les Aventuriers de l'Arche Perdue 

Passage du Désir (ce téléfilm était très bien interprété maus j'ai eu du mal à suivre l'intrigue et surtout à la comprendre) 

Wasabi (Jean Reno au top !)  

- Vérité Oblige (j'ai trouvé que l'intrigue traînait un peu trop, peut-être parce qu'on connaît l'assasin dès le début ?)

- La grande soirée du Rire (devra-t-on se côtiser pour offrir une tenue décente à Virginie Guilhaume ???)

 - le début de Transformers 3 (définitivement, je n'aime que le 1er opus de cette saga)

 

 Une image à partager avec vous : Vu sur FB avec une légende que j'aime bien

 

Photo : Belle soirée à tous :-) Un jour entre deux, c'est un peu comme la voie 9 3/4 dans Harry Potter ;-)

Un jour entre deux, c'est un peu comme la voie 9 3/4 dans Harry Potter

Repost 0
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 12:32

Comme je vous l'ai dit, Lundi je suis descendue à Nice pour aller voir mon rhumato (qui m'a diagnostiqué une tendinite au bras droit et une inflammation du nerf sciatique du côté droit aussi, mais ce n'est pas le propos de cet article !).

 

La nièce de mon mari a très gentiment accepté de m'accompagner puisque je n'ai pas le droit de conduire après les séances d'ostéopathie et mésothérapie. Je l'ai donc invitée à manger du côté de la Place Masséna et, comme nous sommes en pleines festivités de Carnaval, nous en avons profité pour aller saluer Le Roi et la Reine :

 

17-02-2014 011

 

 

17-02-2014 005

 

Comme vous l'avez peut-être deviné, le thème de cette année est la gastronomie.

 

Parmi les chars qui défilent (et qui ne sont pas exposés), il y en a un à l'effigie de notre président sur une montagne de fromages dont celui de Hollande, ainsi qu'une autre qui rend hommage à Gargantua ; ce dernier ressemble étrangement à un célèbre acteur français (un monstre sacré que j'aime énormément) :

 

17-02-2014 001

 

Et figurez-vous que cet acteur était présent vendredi soir aux côtés du Maire de Nice, Christian Estrosi, pour faire la fête : CLIC ICI

 

Inauguration du carnaval de Nice 2014Gérard Depardieu et Christian Estrosi

(image du net)

 

Visiblement, "son" char l'a beaucoup amusé !!!

 

Pendant toute cette période de fête, les illuminations sont encore présentes dans la ville et je n'ai pas pu m'empêcher de photographier ces deux-là car même éteintes, je les trouve magnifiques (le ciel bleu y est pour beaucoup ) :

 

17-02-2014 013

 

17-02-2014 012

 

 

Après ce petit tour dans ma ville natale, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter un

 

 

 

Repost 0
Published by Mamacat - dans Un tour ensemble
commenter cet article
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 18:00

En surfant par-ci, par-là sur le net, je suis tombée sur une très belle initiative : allumer une bougie pour nos compagnons disparus.

 

 

Si vous voulez vous rendre dans cette chapelle virtuelle, il suffit d'un simple CLIC ICI.

 

mistigris-2006.jpg

 

 (Mistigris, surnommée Misty, disparue au cours de l'été 2007)

 

N°10 08-11-2010

 

(Filou, surnommé P'tit Filou, renversé par une voiture le 10/09/2011)

 

poussy 031

 

(Poussinette, surnommée Poussy, endormie le 28/05/2013 à l'âge de 18 ans et 18 jours)

 

vie-de-pacha.jpg

 

(Goldie, surnommé Goldinou, décédé durant son hospitalisation le Dimanche 10/01/2014)

 

Vous me manquez chaque jour davantage ...

Repost 0
Published by Mamacat - dans Parler d'ma Vie
commenter cet article
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 12:51

 

Tendance de la semaine : petite forme.

   

 Paysage autour de la maison : la pluie a fait son grand retour dimanche soir, faisant fondre la neige. 

 

Je pense : à dormiiiiiiiiir (la séance d'hier chez mon rhumato + l'ar sur Nice m'ont éreintée)

      

Je suis pleine de gratitude envers :  mon mari pour avoir réussi à nous faire passer un beau week-end malgré le mauvais temps qui, une fois de plus, a mis à plat tous nos projets. 

       

Cette semaine, j'ai aimé :  

- le merveilleux bouquet de fleurs reçu pour la Saint Valentin 

- apprendre que Zaz va passer en concert à Antibes et arriver à réserver deux places assises

- l'invitation surprise de mon mari au restaurant dimanche à midi et la petite ballade qu'on a faite en 4X4 juste après   

- manger Jeudi chez une amie (en fait, mon ancienne coiffeuse qui vient de se réinstaller au village après avoir fermé son salon et être partie deci-delà)

 

Cette semaine, j'ai pas aimé :

- voir ma belle-mère à nouveau dans un triste état mardi soir ; quand elle fait un pas en avant, elle en fait immédiatement 3 (voire plus) en arrière ... ce "jeu de yoyo" devient éreintant pour nous tous.

- devoir amener Juju chez le véto ; ce fut une épreuve d'autant plus douloureuse que j'y suis allée toute seule, mon mari n'étant pas en état de se retrouver dans cette clinique (la bonne nouvelle c'est depuis dimanche soir, la miss va beaucoup mieux !)

- annuler nos ballades à Menton à l'occasion de la Fête des Citrons et à Jausiers (la faute au mauvais temps vous vous en doutez) ; en ce moment, à cause de la neige, nos déplacements sont très limités puisque la plupart des pistes ne sont plus accessibles. ce n'est donc pas évident de trouver des idées de sorties le week-end, mais quand en plus la pluie et/ou la neige s'en mêlent, le moral en prend un sacré coup !

- constater que le cadeau que j'ai fait à mon mari pour la St Valentin est arrivé en mauvais état ... je suis en train de faire les démarches pour effectuer un échange (et encore des tracasseries supplémentaires !)

        

Cette semaine, j'ai vu à la télé/DVD : 

Bienvenu chez les Ch'tis 

- La Fille du Puisatier (très belel adaptation de Daniel Auteuil)

Et si c'était vrai (j'adore ce film et je ne comprends toujours pas pourquoi les critiques l'ont descendu en flamme à sa sortie) 

- le début de Call The Midwife (je n'ai même pas réussi à aller jusqu'au bout du 1er épisode)  

- Le Sang de la Vigne 

Le Grand Chef (la scène du scalp d'Oeil de Serpent est énooooooooooorme !)

 

 Une image à partager avec vous :  un Valentine's Cat qui ressemble étangement à notre Goldie ...

(image du net)

Repost 0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 19:42

Pour la Saint Valentin, tous  nos  projets sont tombés à  l'eau, la faute au mauvais temps  !

 

Vendredi mon  mari a fait livrer à l'agence un superbe bouquet de  fleurs qui a beaucoup intrigué Testoune  le soir : 

st val 2014 003

Aujourd'hui, nous avons déjeuné au restaurant du village puis, comme le temps tenait à peu près, nous avons été joué les touristes à une station de ski de fond situé non loin de chez nous :

casterino 16-02-2014 009

casterino 16-02-2014 013

casterino 16-02-2014 029

casterino 16-02-2014 024

casterino 16-02-2014 020

casterino 16-02-2014 028

Pour  celles et  ceux  qui se poseraient la question, il s'agit d'un héron cendré prenant son envol.

 

Ce week-end ne s'est pas passé comme nous l'avions prévu mais c'est ainsi ...

Et  surtout, c'était notre première Saint  Valentin, sans celui que je surnommais affectueusement Mon P'tit Valentin car il avait un coeur groooooooooooooooooooooooooooooooos  comme ça.

goldie-et-testoune-bis.jpg


Repost 0
Published by Mamacat - dans Un tour ensemble
commenter cet article
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 16:34

 

Tendance de la semaine : moral en berne.

   

 Paysage autour de la maison : à peine la neige commence-t-elle à fondre que, vite, une autre couche vient se déposer comme pour nous rappeler que nous sommes toujours en hiver !

 

Je pense : à la St Valentin qui approche à pas de géant et surtout au cadeau que j'avais prévu pour mon Amour qui n'arrive toujours pas !!! quand je pense que je lui ai promis une méga-surprise ... pour le coup, c'est moi qui vais l'avoir la surprise !!!

      

Je suis pleine de gratitude envers :  ma Maman, pour toute son affection ressentie à travers nos coups de fil quotidiens. 

       

Cette semaine, j'ai aimé : pas grand-chose en fait ; je crois que le mauvais temps a joué sur mon moral qui est loin d'être au top

 

- réussir à aller au cinéma voir Minuscule 

- rendre visite à mes parents et mon Parrain

- événement très important : Frimousse est officiellement guérie de son coryza

 

Cette semaine, j'ai pas aimé :

- que Réglisse soit à son tour victime de cette saleté de coryza et que Juju fasse une résistance au traitement ; il va falloir que je l'emmène chez le véto mais j'appréhende de me retrouver dans cette clinique et mon mari m'a déjà annoncé que ce serait au-dessus de ses forces ...

- la mauvaise humeur de mon patron et quelques remarques fort désagréables (comme en plus, j'ai les nerfs à fleur de peau, il n'en faut pas beaucoup pour me faire bondir en ce moment ...)

- profiter du beau temps de samedi matin pour partir dans le Var et se faire cueillir par la pluie à mi-chemin. du coup, on est allé au cinéma (on est arrivé in extremis pour le début du film !) et on a rendu visite à mes parents et mon Parrain (comme écrit un peu plus haut)

- constater que mon Parrain n'allait pas très bien ; je pense que pour une personne âgée et isolée (personne ne va le voir à part mes parents, mon mari et moi ...), le mauvais temps actuel n'arrange pas les choses ... 

- faire des projets pour la journée d'hier matin en découvrant un merveilleux ciel bleu ; projets qui furent de courte durée car les avalanches s'en sont mêlées ; je n'irais pas juqu'à dire que nous étions coupés du monde mais c'était presque ça ...

- cette sensation de vide qui s'est emparée de moi : pas envie de lire, ni de broder ; pas motivée pour faire quoi que ce soit en fait .

        

Cette semaine, j'ai vu à la télé/DVD : 

Le mouton à cinq pattes (avec Fernadel)

- le début de Age of Dinausors (quand je pense que mon mari n'a pas voulu revoir Valentine's Day pour cette nullité ...)

Le monde Fantastique d'Oz (autre dvd acquis à petit prix grâce aux soldes ; cf ma critique ICI) 

- le début de The Island (ma séance chez la kiné m'a mise HS et je n'ai pas pu revoir ce film qui m'avait beaucoup marquée à l'époque de sa sortie)

- Les Noces Funèbres de Tim Burton

- Le Sang de la Vigne (malgré qu'il s'agisse d'une redif, j'ai redécouvert cet épisode au fur et à mesure)

Astérix aux Jeux Olypiques (ce n'est pas le meilleur de la série mais la prestation d'Alain delon vaut à elle seule le détour ; Ave Moi )

 

 Une image à partager avec vous : vu sur FB hier soir.

 

Repost 0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 08:44

 

L'histoire (4ème de couverture) : À 50 ans, Bernard est persuadé que sa bonne petite vie tranquille se déroulera ainsi jusqu'à la fin de ses jours.C'est compter sans sa femme, qui décide d'un coup de divorcer, et la crise qui lui fait perdre son emploi. Sans logement et sans argent, incapable d'avouer son chômage à sa famille, il n'a d'autre alternative que de retourner vivre dans sa chambre d'adolescent, chez ses parents.

 

Mon avis : La sortie d'un roman de David Foenkinos est pour moi un petit événement surtout après notre RDV manqué de l'an dernier avec Je Vais Mieux (le sujet traité est trop proche de ce que je vis au quotidien avec mon dos et ses douleurs).

 Ici, nous assistons donc à l'effondrement du petit monde de Bernard qui en l'espace de quelques jours va tout perdre : femme, appartement et emploi. Cela aurait pu être une histoire dramatique mais David Foenkinos possède une touche bien personnelle pour arriver à transformer certaines situations désespérées en situations cocasses. J'avoue avoir bien rigolé, ce qui n'était pas gagné (loin de là, vues les circonstances qui ont entouré la lecture de ce roman).

Le fait que le personnage principal a pratiquement le même âge que moi m'a certainement permis de mieux le cerner. J'ai même retrouvé un peu mes parents dans la description de ses parents !!!

J'ai également été sensible à cette façon de traiter un sujet qui aujourd'hui nous concerne tous d'une façon ou d'une autre : la crise. Nous voyons ainsi comment le héros, mais également ses parents, son ex-femme, sa fille, Sylvie (non, je ne vous dirai pas qui c'est !!!) réagissent par rapport à elle.

Je qualifierais La Tête de l'Emploi de roman aigre-doux, voire léger ... enfin, pas si léger que ça pour peu qu'on se donne la peine de lire entre les lignes.

 

Quelques citations :

Est-ce que la vie grignote chaque jour le meilleur de ce que nous sommes? Je me sentais délesté de mes envies; j'étais devenu plus que jamais la version triste de moi-même.

 

* Ce qui me dégoûtait encore plus, c'est l'expression : refaire sa vie. Elle me déprimait à un point inouï. Je l’avais toujours trouvée affreuse, et encore plus maintenant qu'on l’associait à moi. Ça voulait dire quoi refaire sa vie ? ça voulait dire que la première avait été ratée, et qu'il fallait donc la refaire ?

 

* Il ne fallait jamais "faire de vagues"'. Oui, c'était ça. C'était la bonne expression. Avec mes parents, tout devait être lisse et aseptisé. Quand j'étais enfant, on devait toujours parler doucement dans les lieux publics et ne jamais demander son chemin à quiconque dans la rue. Il ne fallait pas se faire remarquer. La vie devait se passer dans une fissure. Evidemment, je parle de leur comportement social. Car, une fois la porte refermée sur notre intimité, c'était un tsunami qui déferlait sur nous. Les grandes scènes se jouaient toujours dans les coulisses. Cette peur du dehors, de "ce que les autres vont penser", si je l'avais toujours ressentie, elle s'aggravait chez eux avec l'âge.

Elle dit : "J'ai besoin de réfléchir". Et tout le monde sait à quel point ce besoin de réflexion est mauvais signe. Quand une femme dit vouloir réfléchir, c'est tout réfléchi.

 

Interview de  David Foenkinos  :  CLIC  ICI

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mamacat - dans Mes Lectures
commenter cet article
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 12:50

 

Tendance de la semaine : nous avons été à nouveau touchés par un deuil.

   

 Paysage autour de la maison : c'est tout blanc suite aux chutes de neige de jeudi (35 cm dans le jardin). 

 

Je pense : à la météo qui nous a prédit une semaine toute grise, pluvieuse et neigeuse et un week-end dans la même tonalité. tous nos projets d'escapade tombent au fur et à mesure à l'eau ...

      

Je suis pleine de gratitude envers :  vous, qui continuez à me soutenir par vos messages, mails et coms. 

       

Cette semaine, j'ai aimé :

- terminer le dernier roman de David Foenkinos ; vous vous rendez compte que j'ai même réussi à rire ?! 

- broder un petit peu

- recevoir enfin ma fiche commandée en décembre ; après des échanges de mails un peu vifs, nous avons trouvé un terrain d'entente et je continuerai ma collaboration auprès du site Le Comptoir des Fées.

 

Cette semaine, j'ai pas aimé :

- apprendre le décès brutal d'une voisine et amie d'enfance de mon mari que personnellement je connaissais de l'église (on allait à la messe du samedi soir où elle lisait le psaume). je pense à sa maman qui en l'espace de 4 mois a perdu son mari et sa plus jeune fille.

- que Mr Coryza s'en prenne à Frimousse, Juju et Testoune (rien que ça !). Concernant Frimousse, rien à dire elle prend ses médocs sans sourciller (heureusement car c'est une de mes rares petites protégées que n'arrive même pas à caresser !) Par contre, avec Juju et Testoune c'est une autre histoire ! Samedi matin, j'ai même pensé à les amener chez le véto pour qu'il leur fasse une injection au long cours mais les circonstances étant les mêmes qu'il y a 3 semaines, j'ai eu un mauvais pressentiment. j'ai préféré persévérer et à force de patience (je ne savais pas que j'étais aussi patiente !!!), j'arrive enfin à leur faire prendre ces fameuses boulettes tous les jours deux fois/jours.

- en regardant mes photos hier soir, tomber sur toutes celles de Goldie. je me demande toujours comment on a pu en arriver là ...

       

Cette semaine, j'ai vu à la télé/DVD : 

Coiffeur pour Dames (avec Fernadel)

- Vacances Mortelles

Des Racines et des Ailes 

- Mr and Mrs Smith (si j'en avais été capable, j'aurais regardé La Ligne Verte mais en ce moment je suis encore plus émotive qu'en temps normal... et le couple Brangelina m'a bien divertie)

- Falling Skies

- Le Sang de la Vigne (même s'il s'agit d'une redif, impossible de louper ce RDV avec le très grand Pierre Arditi)

- Oblivion (grâce aux soldes j'ai pu avoir ce dvd à petit prix pour le plus grand plaisir de mon mari ... et le mien aussi ! vous pouvez relire ma critiqueICI)

- Les Choristes (malgré l'énorme quantité de kleenex que j'use à chaque diffusion, je ne me lasse pas de ce film)

 

 Une image à partager avec vous :

 

(image du net)

Repost 0
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 20:03

Hé oui !  Aujourd'hui,  cela fait 10 ans jour pour jour que j'entamais ma nouvelle vie dans  le milieu rural après  avoir  quitté ma ville natale  de  Nice.

Je  savais quand même "où  je mettais les  pieds" puisque je venais  passer toutes mes vacances  et mes week-ends dans  ces  belles  montagnes  !

10  ans ! Comme  ça passe  vite ! Il s'en est passé des  choses !!! Il  y  a eu des hauts, des bas aussi, mais à aucun moment je  n'ai regretté  mon  choix de vie. 

Je me  souviens qu'à l'époque pour  célébrer ma 1ère journée  dans mon nlouveau travail,  Maman m'(vait fait son fameux  gâteau de crêpes. Ce  soir, nous  fêterons la  Chandeleur mais  avec l'aide  de  ... Thiriet  ! 

Au fait savez-vous pourquoi  on fait des  crêpes le  02 Février ?

Le nom de cette fête, Chandeleur, ou fête des chandelles, a une origine latine et païenne : la festa candelarum.

La festa candelarum tire son nom d'une coutume consistant à allumer des cierges à minuit en symbole de purification.

Dans les églises, la lueur des chandelles  bénites est supposée éloigner le mal et rappelle que le Christ est la lumière du monde. Les chrétiens rapportent ensuite les cierges chez eux afin de protéger leur foyer. En 1372, cette fête sera également associée à la purification de la Vierge (cf texte  de  l'Evangile  de ce jour  ICI).

Les crêpes avec leur forme ronde et leur couleur dorée rappelleraient le soleil, ce qui expliquerait que l'on confectionne des crêpes à la Chandeleur, moment de l'année où les jours s'allongent de plus en plus vite. C’est également à cette époque de l’année que les semailles d’hiver commençaient. On se servait donc de la farine excédentaire pour confectionner ces crêpes, qui sont un symbole de prospérité pour l’année à venir.

Je  vous  souhaite à  tous et  toutes  une Belle et Sainte  Chandeleur.

Repost 0
Published by Mamacat - dans Parler d'ma Vie
commenter cet article

Présentation

  • : Les P'tits Bonheurs de Mamacat
  • Les P'tits Bonheurs de Mamacat
  • : Bienvenue dans mon univers ! Je vous invite à partager mes p'tits bonheurs quotidiens : une ribambelle de petites croix de toutes les couleurs saupoudrées de boules d'amour (mes chats!) avec un zeste de fantaisie et des montagnes de bonne humeur ! Si mon blog vous plaît, n'hésitez pas à me laisser un message ! Merci !
  • Contact

Profil

  • Mamacat
  • amoureuse (de la vie en général, de mon homme et de mes chats en particulier), gourmande, curieuse, spontanée
  • amoureuse (de la vie en général, de mon homme et de mes chats en particulier), gourmande, curieuse, spontanée

Message personnel

 

"LIFE IS NOT ABOUT WAITING FOR THE STORM TO PASS ...

 

b

 

IT'S ABOUT LEARNING HOW TO DANCE IN THE RAIN !"

 

boule & bill 001

 

 


Add Snippets to your site

Recherche

Vous aimerez peut-être

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Un p'tit clic SVP !

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

Au Fil des Jours

 

 

Messages Personnels

ne-rien-voir-ne-rien-entendre-et-ne-rien-dire
« Ne rien voir de mal,
   Ne rien entendre de mal,
   Ne rien dire de mal ».
À celui qui suit cette maxime, il n'arrivera que du bien.
 
Que cette flamme brille pour tous ceux qui nous manquent ...
Pour aller dans la chapelle virtuelle de Goldie : CLIC ICI 
 
LA PENSEE DU JOUR :
 
EN CE MOMENT JE LIS :
 

Tout simplement

 

 

 

 

 

 

Boutique Partenaire