Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 18:29

Aujourd'hui, notre  curé  nous  a  communiqué une  lettre que Jésus nous adresse à  tous et toutes en cette période de  Noël.

 

A mon tour, je vous  la fait découvrir et  vous invite à la  faire  suivre  :

 

 

Bonjour !

Comme vous le savez tous, la date de mon anniversaire approche. Tous les ans il y a une grande célébration en mon honneur et je pense que cette année encore cette célébration aura lieu. 
Pendant cette période tout le monde fait du shopping, achète des cadeaux, il y a plein de publicité à la radio et dans les magasins, et tout cela augmente au fur et à mesure que mon anniversaire se rapproche. 
C’est bien de savoir qu’au moins une fois par an, certaines personnes pensent à moi. Pourtant je remarque que si au début les gens paraissaient comprendre et semblaient reconnaissants de tout ce que j’ai fait pour eux, plus le temps passe, et moins ils semblent se rappeler la raison de cette célébration. Les familles et les amis se rassemblent pour s’amuser, mais ils ne connaissent pas toujours le sens de la fête.

Je me souviens de l’année dernière, il y avait un grand banquet en mon honneur. La table de la salle à manger était remplie de mets délicieux, de chocolats... La décoration était superbe et il y avait plein de cadeaux emballés. 
Mais vous savez quoi ? Je n’étais pas invité… J’étais en théorie l’invité d’honneur, mais personne ne s’est rappelé de moi. 
La fête était en mon honneur, mais quand le jour est arrivé on m’a laissé dehors et ils m’ont fermé la porte au nez…. 
En réalité je n’étais pas surpris car depuis des années, toutes les portes se referment devant moi.

Comme je n’étais pas invité, j’ai décidé de me joindre à la fête sans faire de bruit, sans me faire remarquer. Je me suis mis dans un coin, et j’ai observé. Tout le monde buvait, certains étaient ivres, ils faisaient des farces, riaient à propos de tout. Ils passaient un bon moment. Pour couronner le tout, ce gros bonhomme à la barbe blanche est arrivé, vêtu d’une longue robe rouge, et il riait sans arrêt : « ho ho ho ! ». Il s’est assis sur le sofa et tous les enfants ont couru autour de lui, criant « Père Noël » comme si c’était en son honneur !

A minuit, tout le monde a commencé à s’embrasser ; j’ai ouvert mes bras et j’ai attendu que quelqu’un vienne me serrer dans ses bras et… vous savez quoi… personne n’est venu à moi. 
Soudain ils se sont mis à s’échanger des cadeaux. Ils les ont ouverts un par un, en grande excitation. Quand tout a été déballé, j’ai regardé pour voir si, peut-être, un cadeau était resté pour moi. Qu’auriez-vous ressenti si, le jour de votre anniversaire, tout le monde s’échangeait des cadeaux et que vous n’en receviez aucun ? J’ai enfin compris que je n’étais pas désiré à cette soirée et je suis parti silencieusement.

Tous les ans ça empire. Les gens se rappellent seulement de ce qu’ils boivent et mangent, des cadeaux qu’ils ont reçu, et plus personne ne pense à moi. J’aurais voulu pour la fête de Noël cette année, que vous me laissiez entrer dans votre vie. J’aurais souhaité que vous vous rappeliez qu’il y a plus de 2000 ans de cela, je suis venu au monde dans le but de donner ma vie pour vous, et en définitive pour vous sauver. Aujourd’hui je souhaite seulement que vous croyiez à cela de tout votre coeur. Comme nombreux sont ceux qui ne m’ont pas invité à leur fête l’an passé, je vais cette fois organiser ma propre fête et j’espère que vous serez nombreux à me rejoindre.

En guise de réponse positive à mon invitation, dites-le au plus grand nombre d’amis que vous connaissez.

Je vous en serais éternellement reconnaissant.

Je vous aime très fort !

Jésus

Repost 0
Published by Mamacat - dans A méditer
commenter cet article
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 09:00

Aujourd'hui,  j'ai  envie  de  partager  avec  vous  ce poème  que j'ai  entendu dans  le film  In  Her  Shoes  et pour lequel j'ai eu un  gros coup de coeur : 

 

Coeur de Marie 3

J'ai toujours ton coeur avec moi;
Je le garde dans mon coeur.
Sans lui, jamais je ne suis.
Là où je vais, tu vas ma chère,
Et tout ce je fais par moi-même
Est ton fait ma chérie.
Je ne crains pas le destin,
Car tu es à jamais le mien ma douce.
Je ne veux pas d'autre monde,
Car, ma magnifique, tu es mon monde, mon vrai monde.
C'est le secret profond que nul ne connait,
C'est la racine de la racine,
Le bourgeon du bourgeon,
Et le ciel du ciel d'au arbre appelé Vie,
Qui croît plus haut que l'âme ne saurait l'espérer
Et l'esprit le cacher.
C'est la merveille qui maintient les étoiles éparses.
Je garde ton coeur,
Je l'ai dans mon coeur.

 

(E.E. Cummings 1958) 

 


Repost 0
Published by Mamacat - dans Plaisir des Mots
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 18:33

Très Sainte Vierge Marie, nous croyons qu'à la fin de votre vie terrestre, vous avez été élevée corps et âme au Ciel, parce que vous êtes la Mère de Dieu, l'Immaculée. 


La Très Sainte Trinité vous a couronnée Reine de l'univers, et avec tous les Anges et les Saints du Ciel, vous intercédez pour nous, pèlerins de la terre, et pour les âmes des défunts qui ont encore besoin de purification.
Aidez-nous à orienter notre vie vers Dieu qui a un dessein d'amour sur chacun de nous ; à prier, à recourir aux sacrements de l'Église et à faire le bien, pour notre bonheur véritable dès ici-bas.


Donnez-nous une Foi et une Espérance inébranlables en l'Amour infini de Dieu, au milieu des luttes et des épreuves inévitables et nécessaires de cette vie, car les souffrances du temps présent ne sont rien en comparaison du bonheur qui nous attend.

Amen 

 

Repost 0
Published by Mamacat - dans A méditer
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 09:05

Voilà le thème choisi  par notre  présidente  :  Samba33

Un thème qui est  dans l'esprit  de des Fêtes qui approchent...

Voilà  ce  que  cela m'a inspiré  : 

 

 

Qui  dit cadeau dit donner  sans retour  :

 

 

Repost 0
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 18:41

sarah kay

 

Tendance de la semaine : de Lundi à Vendredi  fatigue en crescendo +++ et week-end repos  mais pas assez, malheureusement  (vite, vite les  vacances...).


Paysage  autour de  la maison :  blanc...

 

Je pense : que la semaine  commence  à  peine et que j 'ai hâte  qu'elle  soit déjà finie !

 

Je suis pleine de gratitude envers : certaines d'entre vous ... si présentes !

 

Je vais faire : manger  et  essayer de  voir  Cyrano de  Bergerac (au pire des  cas, si je m'endors,  je  l'ai en vidéo  ...)

J'entends :  pas grand-chose.

 

Je porte : mon jpyjama (je suis restée suite à une mauvaise gastro ...)

 

J'espère : que le week-end va vite  arriver...


Une chose que j'aime faire : en ce moment tirer  des plans  sur la comète à propos  de Noël.

 

Les + de cette semaine :

- voir les éclairages  de  Noël installés chez  nous

-  être accompagnée samedi  soir par  mon mari à la messe (elle  était  dite  en mémoire  de  son collègue de travail décédé  il  y  a  1  an)

- planter les lentilles samedi  (cf mon article)

-  voler  quelques mn au  temps pour  broder et lire un peu  


Les  - :

-  ne  pas  arriver  à chasser  le  froid  qui  m'envahit au travail et pourtant  on  est bien chauffé ...

-  ne pas trouver  la  boîte où  sont rangés nos  santons ...  Pour  l'instant, je prie devant  une  crèche  ... vide !

- recevoir  les  1ères factures consécutives aux travaux qu'on a été obligé de  faire  ; je  ne vous  dirai qu'un  mot à leur sujet car  je n'ai  pas  envie  de m'étendre :  une  horreur  ... très belle  fin  d'année  en perspective  ...

        

 Cette semaine, j'ai vu à la  télé :  2  épisodes de Mentalist, Les  Brigades du  Tigre,  3 épisode de NCIS et  le  début de Zodiac (trop violent  à mon goût, j'ai abandonné  en cours de route), quelques épisodes d'Une Nounou d'Enfer.

Cette  semaine, j'ai  vu  en  DVD  : La Momie 1  et 3 (pas  le 2 car  mon  mari  l'a  regardé à 23h  ...), In Her  Shoes (avec Cameron  Diaz, Toni  Colette et  Shirley  Mac  Laine), Une Vie Inachevée  (avec Roberd Redford,  Morgan  Freeman et Jennifer  Lopez)

 

 

Repost 0
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 17:19
Cette semaine Lajémy nous  propose de nous  mettre en appétit avant les  fêtes  !
J'aurais pu  vous parler du  panettone dont je  suis  une  grande  friande à  cette période de l'année ...
Panettone
... mais dans ma famille  il est une  tradition  à laquelle on est très  attaché : les 13 desserts  de Noël.  
Et qui  mieux  que  Marcel Pagnol pouvait  nous en parler ?

 

 

Repost 0
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 11:59

 

 

Le premier événement qui marque le début de la quarantaine de Noël est sans conteste la Sainte-Barbe qui se déroule le 4 décembre. Ce jour-là, il est de tradition de planter dans une petite soucoupe du blé et des lentilles.

  

Présentation

Parmi les préparatifs de Noël qui réunissent petits et grands autour de traditions anciennes, planter le blé de la sainte Barbe est une activité ludique qui ravira les enfants.

Selon une tradition toujours pratiquée en Provence, on célèbre le 4 décembre, fête de la sainte Barbe, en faisant germer des grains de blés ou des lentilles dans de belles coupelles.

 

D’où vient cette tradition ?

Les origines de cette tradition remonteraient à l’antiquité grecque et romaine où l’on pratiquait des rites de fécondité.
Selon les croyances antiques, le blé en herbe représentait les prémices de la moisson et une bonne germination du blé au cœur de l’hiver augurait d’abondantes récoltes pour l’année suivante.

Sainte Barbe, une jeune chrétienne qui vécut au XIVème siècle, est devenue la Sainte Patronne des artificiers, des artilleurs, des mineurs et des sapeurs-pompiers.
La célébration de sa fête est aujourd’hui encore associée à la notion de fécondité, si l’on en croit le proverbe : "Blé de la Sainte Barbe bien germé est symbole de prospérité pour la prochaine année".

 

Faire ses plantations

Aujourd’hui, le blé de la Sainte Barbe est devenu un élément de décoration pour la période de l’Avent et de Noël.

Commencez par choisir des jolies coupelles ou de petites assiettes.
Selon la tradition chrétienne, il faut préparer trois coupelles, symboles de la Trinité.

Tapissez leur fond de coton et déposez une fine épaisseur de grains de blé ou de lentilles.
Arrosez copieusement et placez vos coupelles à la lumière.

Les graines germeront rapidement et donneront de belles pousses vertes, à condition de penser à humidifier régulièrement le coton.
Attention toutefois à ne pas laisser d’excédent d’eau dans vos coupelles car vos plantations risqueraient de pourrir.

Le soir du réveillon de Noël, nouez des rubans rouges autour des pousses et placez ces coupelles en guise de décoration à chaque extrémité de la table ou autour de la crèche.

 

Le Blé de l’Espérance

En achetant vos grains de blé pour perpétuer la tradition du blé de la Sainte Barbe, vous pouvez soutenir l'opération "Blé de l'Espérance".

Cette association a pour but de récolter, grâce la vente de petits sachets de blé, des fonds qui serviront à l'achat de matériel (médical, pédagogique, audiovisuel, informatique) en faveur des enfants hospitalisés.

(article emprunté  sur le  net)

Aujourd'hui, comme chaque  04 Décembre,  j'ai  planté des lentilles et du blé  comme ma Mamy m'a  appris à le faire. 

 

04-12-2010 004

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mamacat - dans Parler d'ma Vie
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 09:00

Aujourd'hui , Virginie nous propose de mettre un homme dans notre article.

Justement, une question me "turlupine" depuis un moment : les hommes et les femmes parlent-ils le même langage ?

Je pensais que oui mais quelques épisodes récents tendent à prouver le contraire :

 

1 / Dernièrement, je me suis plainte que l'ampoule du lustre de notre chambre n'était pas assez puissante pour me permettre de lire ou broder le soir. De par mon travail, je suis déjà toute la journée devant un écran d'ordi et le soir mes yeux fatiguent très vite (surtout en cette saison). Mon mari toujours à l'écoute de mes moindres désirs (!) a récupéré la fameuse ampoule qui faisait 100 W et est revenu triomphalement le soir avec une autre ampoule de ... 100 W !!!! Quand je lui ai fait remarquer qu'elles avaient toutes les 2 la même puissance, il s'est lancée dans une grande explication d'où il est ressorti que la nouvelle ampoule était différente car elle ne tremblait pas et donc j'y verrai mieux. En fait, j'y vois aussi bien qu'avant c'est-à-dire que je force toujours autant ...

Heureusement qu'unE amiE du net a compris mon désarroi et m'a offert une lampe spéciale que je peux accrocher au montant de mon armoire et grâce à elles (l'amie et la lampe) je rev(o)is ! Encore merci Tiph, tu es un amour !

 

2 / Un soir, je débarque dans la salle à manger alors que mon mari feuilletait un magazine d'articles de sport (en fait il le lisait et était complètement absorbé). Je lui demande s'il veut que je lui fasse une recette à base de poivrons. Il me demande comment c'est tout en gardant les yeux sur son mag. Je me lance dans de grandes explications pour récolter à la fin  : "oui, oui, c'est bien". Me voilà donc partie dans la cuisine à élaborer cette recette tout en me demandant pourquoi je n'ai pas proposé à la place un plat surgelé mais que ne ferait-on pas par amour ??? 1 h plus tard, le plat est au four et 1 heure encore plus tard, nous voilà attablés autour d'un délicieux plat à base de poivrons émiettés.

1ère réaction de mon mari : "mais ... il y a des poivrons !".

Moi : "oui, je te l'ai dit tout à l'heure."

Lui : "non, non, tu ne me l'as pas dit !"

Moi : "mais oui, je t'ai même dit la recette en détail. Goûte tu verras c'est bon !".

Mon mari a pris une toute petite bouchée de mon plat, l'a portée à sa bouche et sans rien dire a entrepris de séparer le poivron des autres ingrédients. .. ce qui lui a pris pas mal de temps !

Conclusion : je ne fais plus aucun plat à base de poivron et surtout quand je pose une question à mon mari j'exige qu'il lâche son magazine (ou n'importe quoi d'autre qui se trouve entre ses mains) et qu'il m'écoute de ses 2 oreilles !  Parce que moi quand on me dit "oui oui c'est bien" je fonce !

 

3 / Un jour, on faisait les courses dans un supermarché à Nice et on tombe sur le rayon des livres où était exposé le dernier roman de Marc Lévy (Le Voleur d'Ombres).

Moi : "Waouh, t'as vu ?"

Lui : "Tu veux que je te l'offre ?"

Moi : "Oh non ..."

Mon mari a tourné de suite les talons pour se diriger vers la caisse !

Messieurs, quand vous voulez nous offrir quelque chose sachez qu'on dit toujours NON d'abord juste pour le plaisir de vous voir insister et enfin vous dire OUI.

Là pour le coup c'était râté ! J'ai vite  pris un exemplaire du roman et l'ai mis sur le tapis de caisse avec un air qui en disait long à l'intention de mon mari.

Depuis, chaque fois que je sens que mon mari va me proposer de m'offrir quelque chose, je le laisse tout juste commencé que déjà je lui réponds : "oui, je le veux !" Tant pis pour le côté "laissons le insister, c'est trop bon". Et inmanquablement mon mari me dit : "Marc Lévy t'a bien servi de leçon, hein ?"

 

Vous et votre homme , parlez-vous toujours le même langage ou y a-t-il aussi quelques cafouillages ?

Repost 0
Published by Mamacat - dans Parler d'ma Vie
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 18:05

accro

 

L'histoire : Après une lune de miel à rallonge, Becky rentre à Londres et retrouve son train-train de citadine avec un goût amer : sa meilleure amie l'a remplacée par une fille se rapprochant plus du cheval que de l'idéal féminin, son jouet préféré – sa Carte Bleue – est bloqué, son mari est débordé. Mais le meilleur reste à venir : ses parents lui apprennent qu'elle a une soeur née des amours prénuptiales de son père ! Un nouvel horizon se dessine pour Becky : vivement la folle aventure familiale faite de séances intensives de shopping et de soirées pyjamas. Car elle n'imagine pas un seul instant que Jess soit tout sauf son double...
Loin de renoncer malgré leurs différences, Becky va prouver une fois de plus qu'elle a plus d'un tour dans ses sacs !

 

Mon avis : Après avoir lu d'un trait en 2009 les 3 premers tomes de cette série, j'ai marqué une petite pause pour lire d'autres romans. Puis, cet été, alors que je préparais mes bagages pour nos vacances de 4 jours, j'ai glissé ce livre dans mon sac (impossible pour moi de me déplacer sans un roman !). Grand bien m'en a pris ! Alors que plusieurs personnes m'avaient dit que la série commençait à s'essouffler après le 3ème livre (le mariage, donc), j'ai littéralement dé-vo-ré ce roman ! Pourtant, ce n'était pas gagné de me faire rire à cette époque ; je ne sais pas si vous vous en souvenez mais j'ai eu une méga crise de lombalgie et je n'étais pas encore partie en vacances que je n'avais qu'une hâte : rentrer à la maison ! Ce livre a non seulement réussi l'exploit de me faire rire, mais aussi de me faire passer de très bons moment car Sophie Kinsella en intégrant un nouveau personnage, Jess, relance les tribulations de Becky dont l'imagination ne connaît aucune limite ! Oui, je le dis haut et fort ce roman est dans la lignée des 3 précédents et, non, la série ne sépuise pas du tout !

 

 

samanthe bonne a rien faire

 

 

L'histoire : Pas de soirées, pas de week-ends, pas de vacances, pas d'amoureux : Samantha, la trentaine, ne vit que pour son boulot d'avocate d'affaires, et pour l'importante promotion dont elle devrait bientôt bénéficier.
Hélas ! Samantha commet une grosse boulette. En une journée, elle fait perdre à son meilleur client plus de cinquante millions de livres.
Désespérée, elle prend le premier train pour la campagne et, sur un malentendu, se fait embaucher comme gouvernante chez un couple de charmants excentriques. Four, fer à repasser, aspirateur, Samantha va découvrir un monde inconnu peuplé d'objets étranges. Et comprendre qu'on peut avoir 168 de Q.I. et ne pas savoir mettre en route une machine à laver.
Mais, surtout, Samantha va réaliser, entre deux tournées de lessive, que le bonheur est peut-être dans le pré...

 

Mon avis : trop fatiguée pour attaquer un "pavé" (du genre La Première Nuit de Marc Lévy dont j'ai pourtant adoré la première partie), j'ai décidé le mois dernier de me plonger dans les aventures de Samantha et là encore je n'ai pas été déçue. Sophie Kinsella a vraiment l'art et la manière de mettre ses héroïnes dans des situations toutes plus cocasses les unes que les autres. En plus, Samantha et moi avons quelques points en commun et certaines scènes m'ont touchée personnellement. (Bien évidemment, celles qui me connaisent bien et qui ont lu ce livre savent de quoi je parle.)

Bien sûr certains esprits très fins trouveront que, tout en restant correct, le style n'est pas très recherché mais je crois qu'il est fort heureux que des auteurs comme Sophie Kinsella existent. Parce que justement, réussir à changer les idées de ses lectrices après une journée de travail éreintante et  des soucis plein la tête relève de l'exploit. Et puis, entre nous, pour paraphraser Odette Toulemonde (héroïne d'Eric- Emmanuel Schmitt), quand je lis un livre j'aime ne pas avoir besoin de 3 dictionnaires pour comprendre ce que je lis !

 

 

Alors, ne boudez pas votre plaisir, foncez lire les aventures de ces 2 héroïnes.

 

Repost 0
Published by Mamacat - dans Mes Lectures
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 23:13

En ce premier jour du mois de Décembre, voilà à quoi a ressemblé notre journée.

 

En ouvrant les volets, j'ai découvert que la météo ne s'était (malheureusement) pas trompée : 

 

01-12-2010 001

 

Vite, j'ai petit déjeuné, je me suis préparée et avant de partir j'ai vérifié que tout était en ordre ; ce que je vis dans notre chambre m'a fait savoir que dehors il ne devait pas faire bien chaud (il manque Réglisse car il était en train de manger) :

 

01-12-2010 007

 

En passant devant le portail, je n'ai pas pu m'empêcher de faire cette photo :

 

01-12-2010 002

détail : 

01-12-2010 006

Pendant ma pause déjeuner, Goldie a profité d'une accalmie pour se dégourdir les "pattounes" (vous remarquerez au passage qu'il marche dans les traces et pas à côté !) : 

01-12-2010 004

01-12-2010 005

En arrivant au travail cet après-midi, je me suis aperçue que les nuages avaient l'air bien chargés :

01-12-2010 003

Et pour finir, ce soir, mon mari a remis en route la machine pour nettoyer la cour : 

01-12-2010 009

La neige, c'est beau mais nous l'apprécions vraiment quand nous ne sommes pas obligés de sortir et que nous pouvons rester à la maison au chaud avec nos amours !

Repost 0
Published by Mamacat - dans Parler d'ma Vie
commenter cet article

Présentation

  • : Les P'tits Bonheurs de Mamacat
  • Les P'tits Bonheurs de Mamacat
  • : Bienvenue dans mon univers ! Je vous invite à partager mes p'tits bonheurs quotidiens : une ribambelle de petites croix de toutes les couleurs saupoudrées de boules d'amour (mes chats!) avec un zeste de fantaisie et des montagnes de bonne humeur ! Si mon blog vous plaît, n'hésitez pas à me laisser un message ! Merci !
  • Contact

Profil

  • Mamacat
  • amoureuse (de la vie en général, de mon homme et de mes chats en particulier), gourmande, curieuse, spontanée
  • amoureuse (de la vie en général, de mon homme et de mes chats en particulier), gourmande, curieuse, spontanée

Message personnel

 

"LIFE IS NOT ABOUT WAITING FOR THE STORM TO PASS ...

 

b

 

IT'S ABOUT LEARNING HOW TO DANCE IN THE RAIN !"

 

boule & bill 001

 

 


Add Snippets to your site

Recherche

Vous aimerez peut-être

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Un p'tit clic SVP !

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

Au Fil des Jours

 

 

Messages Personnels

ne-rien-voir-ne-rien-entendre-et-ne-rien-dire
« Ne rien voir de mal,
   Ne rien entendre de mal,
   Ne rien dire de mal ».
À celui qui suit cette maxime, il n'arrivera que du bien.
 
Que cette flamme brille pour tous ceux qui nous manquent ...
Pour aller dans la chapelle virtuelle de Goldie : CLIC ICI 
 
LA PENSEE DU JOUR :
 
EN CE MOMENT JE LIS :
 

Tout simplement

 

 

 

 

 

 

Boutique Partenaire