Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 19:53

Aujourd'hui, nous aurions dû  passer  la  journée au Sanctuaire de Notre-Dame du  Laus, à l'occasion de l'ouverture  du Jubilé : CLIC.  Malheureusement, mon mari ayant eu un problème de santé (calcul rénal), nos projets sont tombés à l'eau  ... 

L'essentiel  est  qu'il se remette. Je le confie  lui et toutes les personnes malades  à Marie.

nd du laus 15 et 16-09-2012 008

 

 

Et si  pendant  ce  mois  de Mai nous  disions  une  prière  à  Marie chaque jour ? CLIC

 

Repost 0
Published by Mamacat - dans A méditer
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 08:33

 

Tendance de la semaine : semaine assez sympa, malgré la reprise du travail et quelques émotions.  

  

 Paysage autour de la maison : il y a de plus en plus d'herbe que nous n'arrivons pas à couper à cause de la pluie qui s'invite tous les jours ou presque 

 

Je pense : au pont du 1er Mai (4 jours rien qu'à nous !).

      

Je suis pleine de gratitude envers : mes  z'amours pour leur présence et tous leurs câlins.

        

Cette semaine, j'ai aimé :  

- que la reprise du travail ne se passe pas trop mal, sans trop de dossiers en instance.

- découvrir (enfin !) la fameuse Promenade du Paillon à Nice (un grand merci à mon dos qui ne m'a pas fait souffrir !) 

- reprendre mon petit rituel pause café-lecture au soleil (quand il y est !!!)  juste avant la reprise du boulot l'après-midi

- assister à la canonisation des Papes Jean-Paul II et Jean XXIII hier à la télé ; quel grand moment !

- entendre ma belle-mère au téléphone hier soir ; elle semble assez contente d'être rentrée à la maison ; maintenant reste à voir sur le long terme comment ça va se passer ... 

   

Cette semaine, j'ai pas aimé :

- que l'état de santé de mon Parrain se dégrade ; pour l'instant aucun diagnostic n'est posé mais à priori le médecin hésite entre syndrome paranoïaque, bouffée délirante, début d'alzheimer ... ça nous promet encore des moments très durs ... je peux vous dire que samedi, on est sorti de chez lui complètement retournés .

- que ma Maman se coince les cervicales ; comme c'est une personne très active, elle bout sur son fauteuil ! heureusement que je lui ai amené 4 livres pour la calmer un peu ...

- que mon mari fasse une crise de calculs rénaux dans la nuit de samedi à dimanche ; j'ai vu le moment où je devais le descendre aux urgences sur la Côte. tant bien que mal, la crise semble être passée mais je ne vous raconte pas la journée que nous avons passée hier ! 

     

Cette semaine, j'ai vu à la télé/DVD :    

La désolation de Smaug (cadeau que nous nous sommes faits pour Pâques)

- Wall-E (ce dessin animé est une une vraie petite merveille !)

Le Petit Baigneur (je connais ce film par coeur et pourtant à chaque fois je rigole encore plus que la fois précédente !)

Je reste ! (très bonne comédie française avec un trio d'acteurs épatants : la sublime Sophie Marceau, Vincent Perez et Charles Berling)

- Johnny English, le retour (très sympa pour un dimanche soir)

 

 

Une image à partager avec vous :

 

Photo : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

 

 

Repost 0
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 17:09

Vu chez Cathy Rose, ce tag très sympa que je reprends bien volontiers (toutes les illustations suivantes ont été "prises " sur le net).

 

 

A comme Amour (je ne peux pas vivre sans)

 

 

B comme Bisounours (j'aurais bien aimé vivre dans leur pays au milieu des nuages et des étoiles)

 

 

C comme Chat (animal fascinant et mystérieux dont je me sens si proche)

 

 

D comme danse (j'aime bien aller aux bals du village l'été ... quand mon dos ne me fait pas mal !)

 

 

E comme étoiles (tous les soirs je les regarde dans le ciel avec la Lune ; je ne suis pas calée du tout en astronomie mais j'arrive quand même à reconnaître la grande ourse ; et puis, il y a l'Etoile de ma Mamy et de P'tit Filou mais je n'ai pas encore vu celle de Goldie ... et le grand bonheur c'est quand une étoile filante passe devant mes yeux alors que je ne m'y attends pas du tout !)

 

 

F comme Facebook (le réseau social où je me sens le mieux ; en plus, cela me permet de voir grandir l'amour de ma vie : le fils de ma cousine !) 

 

 

G comme Goldman (mon chanteur préféré depuis toujours ; j'ai tous ses albums et je n'ose même pas vous dire combien de fois j'ai été le voir en concert !)

 

 

H comme Humain (le genre humain me désespère chaque jour un peu plus mais heureusement qu'il existe encore quelques personnes bonnes et honnêtes)

 

 

I comme Italie (pays frontalier avec le village où je vis ; j'ai également eu la chance d'aller à Rôme dans les années 90 avec ma meilleurs amie)

 

 

J comme Jésus (je suis catholique pratiquante et je prie Jésus tous les jours)

 

 

K  comme Kiwi (un des fruits que je trouve le plus artistique)

 

 

L comme Livres (mes inséparables compagnons)

 

 

M comme ... c'est ma lettre préférée et je lui avais consacrée un article entier : CLIC ICI

 

 

N comme Nice (ma ville natale)

 

 

O comme Orage (malgré mon âge, j'ai toujours peur du tonnerre ...)

 

 

P comme Photo (une de mes passions ; mon mari m'a offert il y a 2 ans un apn compact pour pouvoir l'assouvir au quotidien)

 

 

Q comme Quarante (j'attaque bientôt la deuxième moitié de cette décennie)

 

 

R comme Rire (je ne sais plus qui a dit : "une journée passée sans rire est une journée de perdue")

 

 

S comme Socca (une spécialité niçoise dont je raffolle !)

 

 

T comme Taquin (l'adjectif qui qualifie le mieux mon mari, je trouve !)

 

 

U comme USA (quand j'étais jeune, je rêvais d'aller aux Etats-Unis et surtout à New-York)

 

 

V comme Vie (le don premier qu'on reçoit en venant sur cette terre et qu'on néglige trop souvent)

 

 

W comme WC (la première chose que je repère quand je me rends dans un lieu public et la pièce préférée de Réglisse !)

 

 

X comme Xylophone (j'en avais un quand j'étais petite, le même que sur l'illustration, et je me souviens que je tapais dessus pendant des heures)

 

 

Y comme Yahoo ! (notre "cri" de ralliement à Papacat et moi)

 

 

Z comme Zen (j'aimerais tellement être plus zen !!!)

 

 

 

Et vous, de A à Z, ça donne quoi ?

Repost 0
Published by Mamacat - dans Parler d'ma Vie
commenter cet article
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 18:04

 

L'histoire (4ème de couverture) : New York, huit heures du matin.
Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park.
 
Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.
 
Impossible ? Et pourtant...

 

Mon avis : Comme chaque année, j'attends avec grande impatience le nouveau roman de Guillaume Musso (peut-être plus encore cette année après la grosse déception que j'ai eue avec le dernier Gavalda). Je ne vais pas y aller par 4 chemins : j'ai a-do-ré ce roman qui est à ce jour mon préféré de cet auteur (juste après Parce Que Je T'aime qui reste mon chouchou). L'histoire est palpitante et nous tient en haleine de la première à la dernière page ; c'est vrai que je ne suis pas du genre à deviner le dénouement des intrigues (contrairement à ma Maman qui est redoutable) mais là, je vous le dis tout net : j'ai été scotchée (même si cela m'a rappelé un certain film ; celles et ceux qui ont lu ce livre savent sans doute auquel je fais référence ) !

Sinon, j'ai retrouvé tous les ingrédients que j'aime chez Musso : personnages énigmatiques, mais néanmoins attachants (très bonne idée que tous ces flash-backs disséminés ici et là nous permettant de mieux cerner un des personnages au fur et à mesure qu'on avance dans le roman), écriture cinématographique, rebondissements à gogo, chapitres relativements courts (j'ai horreur de quitter un livre en plein milieu d'un chapitre) avec une petite citation en guise de titre, sans oublier la couverture que j'ai trouvée particulièrement belle dès que j'ai eu le livre entre mes mains (et maintenant que je l'ai terminé, cette femme de dos n'en finit plus de m'interpeller).

 

Au fait, aviez-vous déjà remarqué qu'il y a toujours une femme sur les couvertures des romans de Guillaume Musso (sauf pour Que Serais-Je Sans Toi ?) ?

 

 

Quelques citations :

 

* Il y a des moments dans l'existence où une porte s'ouvre et où votre vie dérape dans la lumière. De rares instants où quelque chose se déverrouille en vous. Vous flottez en apesanteur, vous filez sur une autoroute sans radar. Les choix deviennent limpides, les réponses remplacent les questions, la peur cède la place à l'amour.
Il faut avoir connus ces moments.
Ils durent rarement.

 

* Il y a des moments rares dans l’existence où une porte s’ouvre et où la vie vous offre une rencontre que vous n’attendiez plus. Celle de l’être complémentaire qui vous accepte tel que vous êtes, qui vous prend dans votre globalité, qui devine et admet vos contradictions, vos peurs, votre ressentiment, votre colère, le torrent de boue sombre qui coule dans votre tête. Et qui l’apaise. Celui qui vous tend un miroir dans lequel vous n’avez plus peur de vous regarder.

 

* Il suffit d'un instant. Un regard. Une rencontre. Pour bouleverser une existence. La bonne personne, le bon moment. Le caprice complice du hasard.

 

Interview de Guillaume Musso : CLIC ICI

 

 

 

Repost 0
Published by Mamacat - dans Mes Lectures
commenter cet article
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 18:33

 

Tendance de la semaine : très sympa, vacances obligent !    

 Paysage autour de la maison : l'herbe s'est  mise  à pousser à grande vitesse; la pluie  fine  qui tombe depuis  3 jours doit  y être pour quelque chose ! 

 

Je pense : que j'aimerais rester  encore une  bonne semaine  en vacances  à la maison avec mes z'amours.

      

Je suis pleine de gratitude envers : mes  z'amours pour tous ces  bons  moments passés ensemble  (j'ai vraiment pas envie de reprendre  demain !).

        

Cette semaine, j'ai aimé :  

- être en  vacances  et  ne plus  mettre le  réveil le  matin (sauf mercredi  matin  où  je suis  allée à Nice  revoir mon  rhumato)  ; cette  sensation  de  faire ce  que je  veux , quand je  veux.

- terminer  le  dernier  opus de  Guillaume Musso que j'ai a-do-ré et  commencer A Mélie Sans  Mélo  de  Barbara Constantine  qui me plaît  déjà énormément.

- pouvoir assister à  toutes les célébrations pascales ;  il est évident que je "vis" beaucoup mieux  Pâques quand j'arrive à être en vacances pendant  la  Semaine  Sainte.

- que finalement  la sortie  de  ma belle-mère soit repoussée d'une  semaine (même  mon  beau-père  en a  été  soulagé !)

- revoir mon rhumato qui m'a de  nouveau fait une  séance de  méso (par contre, il  veut absolument  me  revoir  dans 3 semaines et donc, à  peine rentrée de vacances,  il va falloir que je négocie avec mon  patron ...)

   

Cette semaine, j'ai pas aimé :

- la fatigue  ressentie  durant toute  la journée  de jeudi, due  au contre-coup des  soins de mon rhumato

- le retour du gel jeudi  matin (-3°  à 7h00  et  gelée dans les champs)

- le mauvais temps qui persiste depuis

- la  folle  journée  d'hier  à  courir  dans  tout Nice  pour rendre  visite à différents membres  de  ma famille  ;  on est rentré  chez  nous à 21h complètement éreintés  avec cette  horrible  sensation d'avoir tout le monde et personne à la fois ...

     

Cette semaine, j'ai vu à la télé/DVD : pas  grand-chose car la plupart des célébrations pascales  se  déroulaient le soir.

Alceste A  Bicyclette (j'ai été  très déçue par  ce  film ;  Lambert  Wilson et Fabrice Lucchini  sont parfaits mais  il  manquait  ce  petit  "je ne  sais  quoi"  qui  aurait pu  faire de ce  film un  grand film à la hauteur de ses deux principaux interprètes ;  si  quelqu'un est  intéressé  par  le dvd -que je n'ai vu  qu'une fois- je  le lui expédie  avec plaisir car je ne pense pas  que j'aurai  envie de  revoir  ce  film)

- La  Chèvre (on avait revu ce film il n'y a pas si longtemps mais le tandem Richard-Depardieu est  irrésistible  !)

Incognito (avec mon mari, on ne se lasse pas de ce  film où Franck Dubosc est au top de sa forme  !)

Pouis-Pouic (une  de mes comédies  cultes)

- Sur la piste  du Marsupilami (il est  trop  mignon ce  petit Marsupilami, non ?!)

 

 

Une vidéo à partager avec vous :  juste  pour  le  fun  !

 

 

Repost 0
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 15:00

“Par ses blessures, nous sommes guéris” (Is 53, 5)



Jésus me demande de lui donner tout le mal qui m’est arrivé et que j’ai fait, et Il me donne les bons moments et grâces divines du passé, du présent et du futur.


+ 1ère station : Jésus est condamné a mort

Mon enfant, donne-Moi chaque occasion où tu as condamné autrui, et celle où tu as été condamné injustement, et tiens-toi ici en Ma présence, tranquillement, sans te plaindre.
Je te donnerai force et aide pour supporter dorénavant injustice et condamnation dans le silence et l'offrande.
Donne-moi ton orgueil, et je te donnerai Mon humilité.
Ensemble, nous nous tiendrons côte à côte pour racheter cette situation et pour le salut des âmes. Si tu devais tomber, dans ta faiblesse, Je serai là pour porter ce que tu ne peux pas porter, et Ma main te relèvera par la confession, et nous recommencerons...

+ 2ème station : Notre Seigneur reçoit sa Croix

Mon enfant, donne-Moi ton innocence perdue, toutes les blessures et les plaies du passé et du présent. Donne-Moi ta solitude et ta douleur. Donne-Moi ta pureté perdue, tes espoirs rompus et tes rêves brisés. Donne-Moi tes croix et je prendrai avec joie tes fardeaux Moi-Même.
Merci pour toutes ces fois où tu as porté la croix avec courage. Oui, malgré ta faiblesse, tu l'as fait pour les âmes que J'aime. Je guérirai les blessures de ton passé et de ton présent. Je te rendrai ton innocence et ta pureté. Je mettrai en ton cœur une nouvelle espérance, et tu renaîtras dans l'amour, la lumière, la beauté.
Ton innocence ressuscite dans Ma Résurrection.
Voici ton héritage : tu es Mon enfant, un enfant de Dieu. Sans ta bonne volonté, Je suis impuissant car J'ai besoin de ton amour pour m'aider à porter cette Croix de l'Innocence Crucifiée en ceux qui t'entourent, et aussi en toi-même.
Ensemble, nous gagnerons la victoire. Je suis toujours avec toi.


+ 3ème Station : Notre Seigneur tombe pour la première fois

Mon enfant, donne-Moi toutes tes chutes et tes échecs, tes découragements et tes abandons... quand tu t'es détourné de Moi et que tu M'as écrasé de tes péchés, que tu as broyé Ma Vie Divine en toi et en d'autres. Donne-Moi tes retours sur toi-même, ta complaisance dans la tristesse et la mélancolie.
Laisse-Moi te donner en retour ma gratitude, pour chaque fois que tu as réussi à te relever et à continuer ton chemin. Permets-Moi de te remercier de t'être tourné vers Moi humblement avec un profond regret du cœur.
Je me réjouis avec toi à chaque nouveau commencement, sur ton chemin vers le Ciel.


+ 4ème station : Notre Seigneur rencontre sa Mère affligée

Mères et Pères, donnez-Moi votre peine et votre douleur lorsque vous ne pouvez pas secourir vos enfants souffrants, lorsque le péché et le mal vous les ravissent. 
Donnez-Moi votre impuissance lorsque vous les voyez s'éloigner de Moi.
Enfants, donnez-Moi votre angoisse quand vous devez suivre des chemins que vos parents ne comprennent pas pleinement, et que vous ne pouvez pas expliquer.
Placez-vous dans le regard d'amour constant entre Ma Mère Très Pure et Moi-même, et tout s'arrangera. Je vous donne Ma Mère pour être votre Mère ! Je vous montre Mon Père, pour être votre Père. “Je Suis le Chemin, la Vérité, la Vie” (Jn 14, 6)
Venez, suivez-Moi sur ce chemin d'amour.

+ 5ème station : Simon de Cyrène aide Notre Seigneur

Mon enfant, donne-Moi tous ces refus d'aider un autre lorsqu'il était en ton pouvoir de le faire. Donne-Moi toutes les occasions où tu as rendu le fardeau de quelqu'un d'autre plus lourd au lieu de l'alléger ; quand tu as résisté ou pris la Croix à contre c¦ur. Donne-Moi le fardeau de tes lâchetés. Je me souviendrai en échange de toutes les fois où tu as aidé quelqu'un d'autre, où tu as endossé joyeusement le poids de la douleur d'autrui, où tu as partagé le poids de Ma croix.
Je te guiderai et Je t'aiderai à l'avenir à mieux faire et à être plus généreux, car ce que tu fais à autrui, tu Me le fais à moi-même.

+ 6ème station : Véronique essuie le visage de Notre Seigneur

Mon enfant, donne-Moi tout ce respect humain qui t'a empêché de “sortir du rang”, et de témoigner de mon amour devant tous, pensant d'abord à ce que d'autres pourraient penser de toi. Donne-Moi ta crainte d'être jugé, tes indifférences, ton manque de compassion, tes duretés de cœur. Je te donnerai de vivre sous Mon regard et non sous le regard des hommes. Je te donnerai la force dans la tendresse, les gestes d'amour dans la douceur et la discrétion. J'ai tant de personnes à consoler !
Donne-Moi ton regard hautain et les images qui éveillent en toi le trouble.
Je te donnerai Mes yeux de miséricorde et d'amour et Je purifierai ta mémoire et ton imagination. Toi et Moi, ensemble, nous consolerons Mes chers enfants.

+ 7ème station : Notre Seigneur tombe pour la deuxième fois

Mon enfant, donne-Moi le poids de tes péchés. Ils t'écrasent tant ! Tu as l'impression que tu n'as pas la force de te lever, et même quand tu y parviens, tu es trop faible pour ne pas retomber immédiatement. Alors, tu demeures dans la peine, et la souffrance.
Je suis venu te relever, pour prendre ce terrible fardeau qui t'écrase au point de désespérer. Donne-Moi simplement tes péchés, peu importe leur horreur. Je ne viens pas te condamner mais te consoler et t'aimer. Viens à Moi dans la confession !
Ne t'inquiète pas si tu ne sais pas par où commencer. Viens au prêtre et explique tes difficultés, et demande lui de t’aider. Ainsi, viens à Moi souvent, Je t'attends.

+ 8ème station : Notre Seigneur console les femmes de Jérusalem

Mon enfant, donne-Moi toutes les fois où tu as négligé les prières à ton intention et à l'intention de ta famille. Quand tu as cessé de prier, te disant : “Personne n'écoute, ni n'entend mes prières, Dieu ne répond pas à mes prières, Dieu ne se soucie ni de moi ni de ma famille”. Donne-Moi toutes les prières auxquelles Je n'ai pas répondu à ta manière, et toutes les prières exaucées auxquelles J'ai répondu à Ma manière, mais que tu as rejetées. Toutes ces prières te mènent à la sainteté. Parfois ce don se présentera sous l'aspect de la souffrance, d'une perte ou d'une peine pour que ton âme grandisse en courage, en amour, en abnégation. Parfois, il sera enveloppé de joie, de paix et de bonheur. Il n'y a aucune prière de Mes enfants que Je n'exauce, parce que Je vous aime. 
Toute la création te dit, tous les jours : "Je t'aime !"
Souviens-toi de Moi, car Je ne t'oublie jamais, même un seul instant.

+ 9ème station : Notre Seigneur tombe une troisième fois

Mon enfant, donne-Moi toutes les fois où tu ne peux plus avancer, car je comprends bien ce que tu ressens ! Je gisais ici par amour pour toi. Donne-Moi ta détresse et crois au pouvoir de Mon Nom. Fais appel à Mon Nom : “Jésus”.
Je t'aime tant et Je te connais par ton nom. Donne-Moi toutes tes paroles inutiles, celles qui ont blessées les autres et qui t'ont blessées toi même. Je mettrai sur ta bouche le silence de l'amour et les paroles de bénédictions et de louanges. Regarde Ma Mère, dont le cœur si tendre me donna le courage de me relever et de continuer.

+ 10ème station : Notre Seigneur est dépouillé de ses vêtements

Mon enfant, donne-Moi tous les biens que Je t'ai donnés au départ, mais dont tu as tellement de mal à te détacher. Donne-Moi tes biens les plus précieux et Je te donnerai la vraie liberté de cœur et d'esprit. Donne-Moi toutes tes richesses matérielles, intellectuelles et spirituelles.
Offre-Moi tout ce que Je t'ai donné, et en retour Je t'inonderai avec encore plus de grâces. Pourquoi as-tu peur ; Mon enfant ! Je Suis Dieu et bien capable de prendre soin de toi ! 
Donne-Moi ton manque de générosité et Je te donnerai toute Ma générosité.

+ 11ème station : Notre Seigneur est cloué à la Croix

Donne-Moi tous tes mauvais gestes, tes mauvaises habitudes et tes déviations. Donne-Moi tout ce que tu as touché qui a sali ton corps, ton esprit, et ton âme. Je purifierai ton sens du toucher et j'ajusterai tes gestes et tes attitudes.
Je t'établirai dans le réel des choses bonnes et belles que J'ai créées pour toi. Donne-Moi toutes les fois où tu t'es plaint tandis que Je te proposais de demeurer avec Moi sur la croix par amour des autres. 
Donne-Moi ta crainte pour toi et ta crainte pour les autres.
Moi, Je te donnerai le courage de devenir une victime volontaire de réparation et d'amour. Ne crains rien, Je suis avec toi, et regarde, ta Mère céleste nous accompagne !

+ 12ème station : Jésus meurt sur la croix

Mon enfant, donne-Moi ta crainte de la souffrance et Je t'accompagnerai dans ta souffrance te donnant la joie d'unir ensemble nos cœurs transpercés, avec Ma Mère, pour le salut du monde.
Donne-Moi ta révolte et ta crainte de la mort pour toi et pour ceux que tu aimes, car sur la croix, J'ai vaincu la haine et la mort ! Donne-Moi ton cri d'angoisse, et Je te donnerai le cri de la victoire : “Que Ta volonté soit faite”.
Tu n'as qu'à te souvenir de Moi, et la vie en Ma présence t'appartiendra !

+ 13ème station : Jésus repose dans les bras de sa Mère

Mon enfant, donne-Moi ton innocence crucifiée. Donne-Moi tous tes manques de tendresse et de chaleur humaine, du passé et du présent.
Repose-toi et abandonne-toi, dans les bras de l'Amour Maternel que J'ai pour toi.
Fais appel à ta Mère céleste. Ses bras reçoivent ton esprit, ton corps et ton âme blessée. Tu es autant son enfant que Moi-même. Ses larmes intercèdent pour toi. Aime-la ! combien Elle t'aime !


+ 14ème station : Notre Seigneur est mis au tombeau

Repose ici dans le silence. 
Mon enfants, donne-Moi tout ce qui en toi, a goût de solitude et de mort. Je te donnerai la confiance, la foi, l'amour de Ma volonté, le goût de la Vie, le désir de Mon Amour et de l'amour fraternel. Tu n'es jamais seul, pas même un seul instant. Donne-Moi ton vide et ton néant.
Je te donne Ma plénitude. Donne-Moi tes larmes et ton chagrin, je te donne Ma paix, Mon espérance et Ma Résurrection Glorieuse.



° Prière de Guérison

Ô Innocence Divine ! Triomphe de mon innocence crucifiée. Rends à mon corps, mon esprit et mon âme, santé et guérison, réconfort et consolation. Dépose en moi l’esprit de louange, d’adoration et d’action de grâce. Accorde-moi et renouvelle en moi les dons du Saint Esprit.
Guide-moi vers une vie de sainteté et un service rempli de joie. 
Je t'en prie, au nom de Jésus, Sauveur de toute l’humanité et par l’intercession de la Sainte Vierge, des Anges et des Saints. 
Je te le demande en l’honneur des Cœurs Eucharistiques de Jésus et de Marie, à la louange et en action de grâce, rendues à la Très Sainte Trinité.

AMEN 



+ Pendant la méditation, à chaque station, on peut dire : 
“Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons, car tu as racheté le monde, par ta Sainte Croix.” 
Un “Notre Père”, un “Je vous salue Marie” et un “Gloria”.

Repost 0
Published by Mamacat - dans A méditer
commenter cet article
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 19:08

 

Tendance de la semaine : malgré quelques jolis moments, cette semaine fut très tendue à plus d'un point de vue.    

 Paysage autour de la maison : les muscaris  fleurissent ici  et  là, il reste encore quelques violettes et  le lilas semble avoir  bien démarré ! 

 

Je pense : j'essaie de ne pas trop penser !

      

Je suis pleine de gratitude envers : mon mari pour son aide et son soutien.

        

Cette semaine, j'ai aimé :  

- pouvoir m'offrir mercredi une pause café-lecture avant de reprendre le boulot à 14h ; ça m'a  fait un  bien fou !

- aller au  cinéma voir Fiston, qui est  un  film très  sympa avec, notamment, la géniale Valérie Benguigui dans son dernir rôle.

- que  l'informaticien  du  village puisse réparer en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire  mon ordi ! ça y est, il n'est  plus muet !!!

-  être en vacances depuis  vendredi  soir

- aller hier à Laghet assister à la Messe des Râmeaux et pouvoir me confesser auprès du  recteur du  sanctuaire ; je connais ce prêtre depuis que je  suis ado et il se souvient très bien de mes grands-parents (il était  à  Saint  Roch quand  j'ai perdu ma Mamy adoré ).  j'ai un lien particulier avec lui.

   

Cette semaine, j'ai pas aimé :

- devoir  amener  Booboo Mardi à la clinique du véto car, malgré le traitement prescrit par téléphone le week-end d'avant, il n'allait  pas mieux. j'ai passé  une  journée d'angoisse car cela a remué tellement  de mauvais souvenirs (clic).  Finalement, j'ai  pu récupérer mon  petit trésor le soir ; le véto m'a  dit que normalement tout devait rentrer dans l'ordre mais si jamais ce n'était  pas le cas il me donnerait un traitement médicamenteux. Comme Vendredi Booboo boîtait  toujours,  j'ai  donc  appelé le véto qui  m'a fait  dire qu'il   fallait que  je  le ramène  pour lui  faire une  radio ! Là  j'ai craqué !!! Non seulement,  je  lui  avais bien précisé  que c'est  un chat  très craintif que  j'avais  eu  outes les peines  du monde à attraper  pour le lui amener mais en plus il l'a  eu à la clinique  une journée  entière ; il ne pouvait pas  lui  faire cette radio mardi ??? Comme je  me suis heurtée à un  mur, samedi matin, rebelote (heureusement que mon mari  a  mis  au point  un  stratagène qui a marché !) nous revoici à la clinique. On  lui a fait  la radio qui montre une  légère entorse d'un  doigt ; notre petit  amour  a eu  encore une nouvelle  injection (il en avait déjà  eu 3  mardi) et je  dois lui  donner  des médicaments que le véto n'avait  pas donc  ...  je vous  laisse deviner ...  il faut  que je retourne  les récupérer !!!  Sinon, notre  Booboo ne va pas trop mal  si ce n'est que  ...

- je me suis aperçue qu'un nouvel intrus tournait autour  de la  maison ! il  s'agit d'un petit  chat tout  noir (qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Booboo en plus) qui a tenu éloignée ma Fripouille d'amour pendant deux jours et une  nuit ; je l'ai récupérée toute  tremblante  vendredi soir et elle qui  aime  tant vadrouiller la journée est  restée dormir à la  maison  48 h  d'affilée !

- ne pas être à jour au boulot, chose qui ne m'arrive jamais quand je  pars en congés, mais  j'avais  la  tête  trop ailleurs pour me concentrer et  me dépenser à fond ! et  puis,  il faut  bien avouer  qu'il y  a beaucoup  trop de  travail  pour  une personne seule  ! 

- comme si ça ne suffisait  pas, ma belle-mère est sortante après-demain mais elle  n'est pas guérie du  tout !  mon  beau-père doit  voir le médecin  demain pour faire le  point et en fonction de ce qu'il va nous rapporter je la contacterai car je ne comprends pas qu'on puisse faire sortir ma belle-mère alors qu'elle est dans le même état qu'au mois d'octobre quand on l'a hospitalisée ...

     

Cette semaine, j'ai vu à la télé/DVD : 

Camping Paradis (une redif très sympa)

Bienvenue A  Bord (avec Franck Dubosc, Gérard Darmon et Valérie Lemercier ; je ne   comprends  toujours pas pourquoi  les critiques se sont  acharnées contre  ce film qui est  très  distrayant)

NCIS (je n'ai malheureusmeent pas  pu  me concentrer car j'étais morte  d'inquiétude  pour ma Fripouille  qui a finalement  débarqué  pendant  le 2ème  épisode ;  du coup, j'ai  lâché   la télé pour  lui  faire plein  de câlins ...)

 

 

Une image à partager avec vous : vu  sur le net

 

Photo : Un régime que j'adore ;-) Bonne fin de semaine !

 


Repost 0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 12:42

 

Tendance de la semaine : assez belle semaine dans l'ensemble ; le printemps y est certainement pour quelque chose !

    

 Paysage autour de la maison : le forsythia fleurit à tout va, les lilas ont leurs bourgeons qui se developpent à vue d'oeil, la vigne pleure, les jonquilles sont en train d'éclore ; bref que du bonheur de toutes les couleurs  ! 

 

Je pense : au beau temps qui est là et qui semble enfin s'installer !

      

Je suis pleine de gratitude envers : mon mari pour son aide et son soutien.

        

Cette semaine, j'ai aimé :  

- revoir enfin mon rhumato car mes douleurs commençaient à devenir très invalidantes ; par contre, je n'ai pas aimé du tout sa dernière "trouvaille" : péri-arthrite de la hanche (il ne manquait plus ça, en plus du reste !!!).

- que malgré ses prédictions, la météo se trompe et qu'il fasse beau ce week-end, surtout hier. on en a profité pour faire un petit tour (pas bien grand mais c'est déjà mieux que rien !)

- commencer le nouvel opus de Guuillaume Musso qui démarre très fort !

- aller au cinéma avec Maman ; ça lui a bien changé les idées, c'est l'essentiel !

   

Cette semaine, j'ai pas aimé :

- découvrir samedi soir (surtout pas en dehors du week-end, hein ?!), Booboo boîtant ; heureusement que j'ai réussi à joindre le véto qui m'a prescrit par téléphone un traitement que j'ai réussi à lui administrer avec beaucoup de mal depuis hier matin ; le seul hic, c'est que si d'ici demain matin il ne va pas mieux, il faut que je l'amène à la clinique et franchement je ne vois pas du tout comment je vais faire !!! plus peureux que ce Titou, il n'y a pas (sous-entendu, je n'arrive même pas à l'approcher !!!)

- le dernier diagnostic de mon rhumato (évoqué plus haut) : du coup, je dois faire une prise de sang en urgence et le revoir la semaine prochaine pour faire le point

- la surcharge de travail qui s'accumule et la reflexion de mon patron jeudi soir : "comment je vais m'en sortir demain sans vous ?" ; ça m'a tellement sciée que je n'ai même pas eu le réflexe de lui rétorquer que moi ça fait quand même plus d'un mois que je me dém... toute seule !!!

     

Cette semaine, j'ai vu à la télé/DVD : 

- Poisson d'Avril (avec Bourvil, Annie Cordy, Louis de Funès ; un vrai régal !)

- Hanna (avec Cate Blanchet ; les critiques étaient unanimes et pourtant je n'ai pas aimé du tout ce film qui, en plus, m'a laissé une impression d'inachevé ; j'ai vraiment perdu ma soirée et j'aurais mieux fait de bouquiner avec mes z'amours au fond de mon lit !)

- Coco avant Chanel (qu'est-ce que j'aime ce film ! les décors semblent tout droit sortis de tableaux et la métamorphose d'Audrey Tautou est impressionnante, surtout vers la fin)

- NCIS (comme d'hab, rien à dire si ce n'est honte à M6 qui va l'interrompre la semaine prochaine. je ne vois pas l'intérêt de couper comme ça les saisons !)

- Misery (c'est la 1ère fois que je vois ce film en entier et je n'ai pas été déçue ! Katy Bates est époustouflante !)

- Meurtres au Pays Basque (enfin un téléfilm de qualité, avec un vrai scénario, du suspens et de très bons acteurs !)

- La Couleur des Sentiments (après l'avoir râté au cinéma, j'ai enfin pu découvrir ce film que j'ai beaucoup aimé malgré qu'il soit très dur ; je l'imaginais plus léger)

Une image à partager avec vous : vu sur le net ce matin.

Repost 0
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 18:09

  L'histoire (4ème de couverture) : Mathilde a 24 ans. Elle a abandonné ses études pour un boulot sans intérêt et vit en colocation avec deux autres filles.
Elle dit qu'elle est heureuse, mais est toujours obligée de boire pour s'en souvenir.
Un jour, elle oublie son sac à main dans un café. Un homme le lui rend la semaine suivante.
Quelques mois plus tard, et à cause de cet homme justement, elle décide de changer de vie.

Yann a 26 ans. Il est aussi diplômé qu'on puisse l'être, mais n'a pas trouvé de travail. En attendant des jours meilleurs, il est vendeur.
Il ne dit pas qu'il est malheureux, mais souvent, quand il traverse la Seine, il s'imagine qu'il saute et se voit en noyé.
Un soir, alors qu'il est seul, il rend service à son voisin du dessus. Pour le remercier ce dernier l'invite à dîner.
Quelques heures plus tard, et à cause de cet homme justement, il décide de changer de vie.

Deux histoires.
Deux histoires de jeunes gens de notre temps, repus, mais affamés, polis, mais enragés, qui préfèrent encore prendre le risque de se tromper de vie plutôt que de n'en vivre aucune.

 

Mon avis : J'ai été très surprise d'apprendre la sortie d'un nouveau roman d'Anna Gavalda 5 mois à peine après la sortie de Billie (en effet, elle est connue pour publier au compte-goutte). Ayant été très déçue par ce dernier (CLIC ICI), j'attendais ce nouveau livre pour voir si un de mes auteurs préférés allait poursuivre dans cette nouvelle voie ou si elle allait revenir à son meilleur niveau. La première histoire, Mathilde, ne m'a pas emballée plus que ça mais par contre la deuxième, Yann, m'a vraiment transportée de bonheur. Et c'est avec un grand sourire béat que j'ai refermé ce livre dimanche après-midi.

 

Oui MAIS ... Un petit détail me tracassait sans que je sache quoi exactement et hier matin, bingo !, j'ai trouvé : à la fin de Yann il est question d'un message laissé sur un magnétophone et je me suis souvenue de la couverture d'une nouvelle parue chez France Loisirs (Ceux qui Savent Comprendront) sur laquelle figure une cassette de magnétophone. Ni une, ni deux, je mène une enquête dans ma bibliothèque où je retrouve le fameux livret que je feuillette frénétiquement et, là, je m'aperçois que les deux histoires ne font qu'une !!! Mis à part quelques détails , rien n'a été changé (pas même le prénom du personnage principal !). Et je vous avoue que ma déception a été énorme car je ne pensais pas qu'on pouvait tomber si bas ! J'ai envoyé un mail à l'éditeur d'Anna Gavalda qui m'a répondu en prenant la défense de son "enfant" chérie (cf plus bas). Et pour la petite histoire, je me suis fait effectivement rembourser mon achat car j'estime, je persiste et je signe !, que ce livre est une supercherie.

 

Quelques extraits :

 

* Si tu tiens vraiment à quelque chose dans la vie, eh bien, fais ce qu'il faut pour ne pas le perdre.

 

Il arrive toujours un moment où il faut aller chercher sa chance par la peau du cou et essayer de l'émouvoir en misant le tout sur le tout.

 

" Et Facebook, c’est pas du fantasme ?

Et Meetic ? 
Et Adopte ?
Et Attractive ? 
Et tous ces sites de rencontres à la con ?
Tous ces chaudrons misérables où l’on vous fait bien touiller votre solitude entre deux visuels de pub, tous ces « J’aime » cliqués droit, tous ces réseaux d’amis imaginaires, de communautés surveillées, de fraternités démunies, grégaires et payantes reliées à des serveurs richissimes, c’est quoi ?
Et cette fébrilité, là… 
Cet état de manque permanent, ce trou au côté, ces téléphones que vous rongez sans cesse, ces écrans qu’il vous faut toujours déverrouiller, ces vies que vous achetez pour pouvoir continuer à jouer, cette blessure, cette bonde, ces serrements dans votre poche ? 
Cette façon que vous avez, tous, toujours, de tout le temps vérifier si on ne vous a pas laissé un mot, un message, un signe, une relance, une notification, une pub, un… un n’importe quoi.

Et ce « on » qui peut être n’importe qui ou n’importe quoi aussi du moment que ça s’adresse à vous, que ça vous rassure, que ça vous rappelle que vous êtes vivant, que vous existez, que vous comptez et qu’à défaut de vous connaître autrement, on peut peut-être essayer de vous refourguer une dernière petite saloperie au passage.
Tous ces abîmes, tous ces vertiges, toutes ces lignes de code que vous caressez dans le métro et qui vous jettent comme une vieille merde sitôt que « ça » ne vous capte plus.
Toutes ces distractions qui vous distraient de vous-mêmes, qui vous ont fait perdre l’habitude de penser à vous, de rêver à vous, de papoter avec la base, d’apprendre à vous connaître ou à vous reconnaître, de regarder les autres, de sourire aux inconnus, de mater, de flirter, d’emballer, de baiser même !mais qui vous donnent l’illusion d’en être et d’embrasser le monde entier…
Tous ces sentiments codés, toutes ces amitiés qui ne tiennent qu’à un fil, qu’il faut recharger tous les soirs et dont il ne resterait rien si les plombs sautaient, c’est pas du fantasme, ça, peut-être ?
Et je sais de quoi je parle.
Je saigne aussi."

anna-gavalda

 

Avant de vous laisser, je vous propose comme promis de découvrir l'échange de mails que j'ai eu hier avec les Editions Le Dilettante.

 

- Bonjour,
J'ai terminé hier La Vie en Mieux d'Anna Gavalda et je vous avoue que je suis très déçue car ce livre est présenté comme un recueil de deux histoires et je m'attendais à découvrir deux histoires inédites. Or, la deuxième (Yann) n'est ni plus ni moins qu'un "remake" d'une nouvelle parue en 2000 : Ceux qui Savent Comprendront. La trâme est la même, le nom du personnage principal est inchangé ; juste quelques détails deci-delà ont été modifiés. La moindre des choses est de prévenir le futur lecteur comme cela avait été le cas il y a quelques année lors de la sortie de L'Echappée Belle.
Par ailleurs, ayant été très déroutée par l'emploi répété de mots vulgaires dans Billie et Mathilde, je comprends pourquoi Yann m'a tant plu : tout simplement  parce que cette histoire a été créée il y a longtemps, à l'époque où Anna Gavalda écrivait sans faire appel au langage de la rue. Peut-être cherche-t-elle (et vous aussi ?) à toucher un public plus jeune, plus branché, mais cela se fait au détriment des lecteurs de la toute première heure (dont je fais partie).
Pour ma part, je viens de demander le remboursement de  La Vie en Mieux car j'estime avoir été trompée sur la marchandise.
Bien Cordialement,

 

FM

 

- Bonjour,
Ceux qui savent comprendront est une histoire qui lui tenait, en effet, très à coeur. Toutefois, c'est un peu dur de parler de "remake", l'écriture y a bien changé et le livre en a été sensiblement augmenté (plus du double de pages).
Quant à Billie et son écriture, sans entrer dans une querelle littéraire, ces mots vulgaires qui vous ont choqué doivent être entendus comme ceux de la misère que côtoie quotidiennement Billie, misère non seulement matérielle mais aussi intellectuelle.
Vous avez bien de la chance d'avoir un libraire si compréhensif.

Bien cordialement,
l'équipe du Dilettante.

 

 

 

 

No comment ...

 

Je vous propose aussi de cliquer ICI, pour découvrir un article très intéressant de l'Express dont j'ai extrait ce passage :  

 

L'écriture est crue, l'histoire est "trash", le vocabulaire coincé entre le vulgaire, le djeunz -decks (paquet de cartes) Pokémon- et... le subjonctif de l'imparfait. Sans préjuger du reste du livre, on peut d'ailleurs s'étonner de trouver en une seule page un vocabulaire qui semble appartenir à plusieurs personnes, comme si l'auteur avait entendu, par-ci par-là, des expressions qu'elle avait voulu coller ensembles. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/livre/la-vie-en-mieux-d-anna-gavalda-passe-le-test-de-la-page-99_1323527.html#PY8Dg7MjgOxJWc6M.99

L'écriture est crue, l'histoire est "trash", le vocabulaire coincé entre le vulgaire, le djeunz -decks (paquet de cartes) Pokémon- et... le subjonctif de l'imparfait. Sans préjuger du reste du livre, on peut d'ailleurs s'étonner de trouver en une seule page un vocabulaire qui semble appartenir à plusieurs personnes, comme si l'auteur avait entendu, par-ci par-là, des expressions qu'elle avait voulu coller ensembles. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/livre/la-vie-en-mieux-d-anna-gavalda-passe-le-test-de-la-page-99_1323527.html#PY8Dg7MjgOxJWc6M.99

L'écriture est crue, l'histoire est "trash", le vocabulaire coincé entre le vulgaire, le djeunz -decks (paquet de cartes) Pokémon- et... le subjonctif de l'imparfait. Sans préjuger du reste du livre, on peut d'ailleurs s'étonner de trouver en une seule page un vocabulaire qui semble appartenir à plusieurs personnes, comme si l'auteur avait entendu, par-ci par-là, des expressions qu'elle avait voulu coller ensembles.

Repost 0
Published by Mamacat - dans Mes Lectures
commenter cet article
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 13:17

 

Tendance de la semaine : semaine très intense.

    

 Paysage autour de la maison : cette semaine, c'est au tour des mélèzes de bourgeonner. quant aux violettes, elles se multiplient à perte de vue ; c'est vraiment magnifique et très odorant !

 

Je pense : que depuis le retour de l'heure d'été , c'est comme si moi-même je sortais d'hibernation !

      

Je suis pleine de gratitude envers : le Ciel pour tout le Beau qu'il y a eu cette semaine malgré quelques tensions (surtout au boulot). 

       

Cette semaine, j'ai aimé :  

- le passage à l'heure d'été hier : fini le soir qui tombe d'un coup juste quand je sors du boulot. à nous, le jardinage, les apéros improvisés dehors et tutti quanti ! bref, une autre vie nous attend après le boulot en plein jour et j'adore ça !

- pouvoir aller rendre visite samedi à mon Parrain qui avait l'air d'aller bien (aussi bien que possible en tout cas)

- que mon Amour m'offre le nouveau roman de Guillaume Musso

- terminer le dernier opus d'Anna Gavalda hier après-midi assise dans le jardin au soleil, entourée de mes z'amours pendant que Papacat jardinait 

   

Cette semaine, j'ai pas aimé :

- ne pas pouvoir voir en replay l'épisode de NCIS que j'ai loupé vendredi soir (cinéma oblige !) puisque je n'ai toujours pas de son sur mon ordi ; je vais craaaaaaaaaaaaaquer !

- que mes douleurs ne me laissent pas tranquilles (certains matins, j'ai carrément l'impression d'être enfermée dans mon corps tellement il a du mal à se mouvoir au réveil ; c'est impressionnant comme sensation !)

- j'ai été déçue par l'attitude de mon patron qui ne m'appelle qu'une fois par jour à l'agence (en général en fin d'après-midi) ; il le sait pourtant que je ne suis pas formée pour tout gérer ...

- les sous-entendus de la journaliste Charlotte Bouteloup (que j'apréciais beaucoup jusqu'à présent) dans l'émission Télématin à propos de l'actrice Scarlett Johansonn qu'elle venait d'interviewer ; même si cette dernière s'est effectivement montrée désagréable, 1/ c'est toujours très facile de parler en l'absence de la principale intéressée 2/ce n'était pas le propos de la rubrique puisqu'elle était sensée nous parler de Captain America. Visiblement, les Avengers, ce n'est pas son truc car pour avoir vu le film, j'estime qu'elle est passée à côté de beaucoup de choses. Et présenter Chris Evans comme acteur pour ado ne m'a pas paru très professionnel de sa part non plus. Et que dire de William Leymergie qui a confondu Robert Redford (figurant au casting de Captain America) et Robert de Niro ; no comment !

    

Cette semaine, j'ai vu à la télé/DVD : 

Ignasse (tant pis pour Camping Paradis ! Fernandel et ses mimiques sont irremplaçables !) 

 - Rocky IV (j'ai tenu jusqu'au combat final !)

Un Secret  (impossible de ne pas revoir ce chef d'oeuvre)

- Captain America, First Avenger (une petite mise en condition avant de voir la suite au cinéma !)

Les Langoliers 

- Taxi 3 (au départ, on avait choisi Johnny English le retour mais il a été déprogrammé ; mais on n'a vraiment pas perdu au change !)

  

 Une image à partager avec vous : vu sur le net ce matin

Repost 0

Présentation

  • : Les P'tits Bonheurs de Mamacat
  • Les P'tits Bonheurs de Mamacat
  • : Bienvenue dans mon univers ! Je vous invite à partager mes p'tits bonheurs quotidiens : une ribambelle de petites croix de toutes les couleurs saupoudrées de boules d'amour (mes chats!) avec un zeste de fantaisie et des montagnes de bonne humeur ! Si mon blog vous plaît, n'hésitez pas à me laisser un message ! Merci !
  • Contact

Profil

  • Mamacat
  • amoureuse (de la vie en général, de mon homme et de mes chats en particulier), gourmande, curieuse, spontanée
  • amoureuse (de la vie en général, de mon homme et de mes chats en particulier), gourmande, curieuse, spontanée

Message personnel

 

"LIFE IS NOT ABOUT WAITING FOR THE STORM TO PASS ...

 

b

 

IT'S ABOUT LEARNING HOW TO DANCE IN THE RAIN !"

 

boule & bill 001

 

 


Add Snippets to your site

Recherche

Vous aimerez peut-être

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Un p'tit clic SVP !

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

Au Fil des Jours

 

 

Messages Personnels

ne-rien-voir-ne-rien-entendre-et-ne-rien-dire
« Ne rien voir de mal,
   Ne rien entendre de mal,
   Ne rien dire de mal ».
À celui qui suit cette maxime, il n'arrivera que du bien.
 
Que cette flamme brille pour tous ceux qui nous manquent ...
Pour aller dans la chapelle virtuelle de Goldie : CLIC ICI 
 
LA PENSEE DU JOUR :
 
EN CE MOMENT JE LIS :
 

Tout simplement

 

 

 

 

 

 

Boutique Partenaire